Joeystarr évoque les violences conjugales dont il a été l'auteur

Joeystarr évoque les violences conjugales dont il a été l'auteur
JoeyStarr à la soirée de lancement de PlayLink de PlayStation au Play Link House à Paris, le 12 octobre 2017.

Le rappeur était l'invité de Clique, sur Canal+, le 9 mars 2020. Et alors qu'il évoquait la dernière cérémonie des César ainsi que les récentes manifestations contre les féminicides, il est revenu sur ses relations passées marquées par des violences conjugales.

"Moi, on peut me reprocher plein de trucs", a reconnu d'emblée Joeystarr face à Mouloud Achour. "En aucun cas le fait que je sois jeune n'est une excuse, ou que j'ai pris des opioïdes. Moi j'ai une histoire de famille très compliquée (...) Je continue à me construire encore (...) Ça n'arrive plus maintenant, mais c'est arrivé parce que j'étais en construction", a-t-il ajouté à propos des violences dont il a été l'auteur envers d'anciennes compagnes.

"Je vis avec"

Alors que Mouloud Achour lui faisait remarquer qu'il avait "payé sa dette", l'ex de Karine Le Marchand ou encore de Béatrice Dalle a montré qu'il préférait faire face à ce passé houleux : "C'est pas tout de payer sa dette, c'est de réfléchir et de se recentrer dessus. Moi je vis avec, c'est pas parce que j'ai payé ma dette, déjà je sais pas ce que ça veut dire. Je vis encore avec, sur les réseaux sociaux y a toujours un trou du cul... C'est les mêmes en 39 ils auraient été dans le mauvais camp, ils m'auraient balancé : 'Il frappe des singes, il a tapé des gonzesses'. Sans ça, je vis avec, j'ai pas besoin de vous pour le rappel."

Et le rappeur du groupe NTM de conclure : "J'ai trois enfants avec deux femmes, je ne vis pas avec c'est ma plus grande défaite dans ma vie, donc je vis avec. Pas forcément parce que ça s'est fini en heurts, mais parce que j'ai eu une éducation fragile et je le paye aujourd'hui."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.