Jenifer, sur le comportement des paparazzis : "C'est un peu du viol !"

Jenifer, sur le comportement des paparazzis : "C'est un peu du viol !"
Jenifer Bartoli lors de l'avant-première du film "Tous en scène" au Grand Rex à Paris, le 14 janvier 2017.

Aurélie Ngambi

En tant qu'artistes françaises très populaires, Jenifer et Mathilde Seigner ont confié leurs difficultés à faire respecter leur vie privée dans les colonnes de TV Magazine, le 22 août 2019.

Jenifer et Mathilde Seigner se partagent l'affiche du polar "Le Temps est assassin", réalisé par Claude-Michel Rome et adapté du roman éponyme de Michel Bussi. Une mini-série policière de 8 épisodes qui sera diffusée dès le 29 août 2019 sur TF1. À cette occasion, les deux artistes ont accordé une interview à TV Magazine ce jeudi 22 août, dans laquelle elles ont évoqué leurs rapports difficiles à la notoriété.

L'enfer des paparazzis

Première gagnante de la Star Academy en 2002, Jenifer s'est souvenue de la face cachée de son succès phénoménal. "Je suis née à la télévision, j'ai pris une rafale de presse à scandale, je ne m'y attendais pas. Ça m'a beaucoup déstabilisée. Les gens venaient dans mon immeuble, il y a eu des actes de vandalisme, des insultes. Je me suis renfermée pendant pas mal d'années. D'autant plus que, à 20 ans, j'étais déjà maman. Je me suis toujours fait du souci pour mes enfants", a avoué la chanteuse.

"Heureusement, les paparazzis sont obligés de les flouter. Mais je n'en peux plus, c'est infernal, on arrive sur une plage et on est tout de suite shootées. Je n'ai pas envie de me retrouver en maillot dans les magazines", a déploré dans la foulée Mathilde Seigner, tout aussi concernée par le sujet. Et Jenifer de conclure : "On n'a aucun droit de regard. C'est humiliant quand on ne choisit pas. C'est un peu du viol !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.