Jeanne Mas évoque sa propre mort : "Je pense que je me suiciderai"

Jeanne Mas évoque sa propre mort : "Je pense que je me suiciderai"
Portrait de Jeanne Mas à Paris, en 2016.

Solène Filly

Invitée dans l'émission Le Show de Luxe sur Voltage, la chanteuse phare des années 1980 s'est confiée sur le sujet difficile de la fin de vie et du suicide.

Dans "Réminiscences", publié chez Flammarion le 15 mai 2019, Jeanne Mas se raconte comme jamais. Ses plus grands succès, ses collaborations, avec Daniel Balavoine notamment, ses nombreuses tournées, mais aussi ses moments plus difficiles. Au micro de Voltage le 21 mai dernier, la chanteuse de 61 ans est revenue sur ce jour où, à 17 ans, elle a fait une tentative de suicide. Un épisode auquel elle n'accorde finalement plus beaucoup d'importance aujourd'hui : "J'étais pas dépressive. C'était un coup comme ça."

"Je veux contrôler ma vie"

Désormais, elle voit le suicide sous un nouvel angle. "J'ai une relation avec le suicide qui est très saine", a-t-elle commencé par indiquer. Face aux animateurs, surpris par sa déclaration, elle a précisé sa pensée : "Se suicider, c'est contrôler sa vie.Je trouve ça parfait. Moi, je pense que je me suiciderai. Je veux contrôler ma vie. Je contrôle tout dans ma vie, je ne vais pas me faire contrôler par la mort."

Pour elle, cela peut même être "sain" dans des cas particuliers : "À un moment, si la vie, tu ne la vis pas positivement et en bonne santé ou joyeusement, ça devient un fardeau. (...) Ça ne sert à rien de vivre avec un fardeau." "On ne peut pas dire que c'est bien de se suicider", lui a tout de même rappelé son auditoire. Mais Jeanne Mas a tenu à mettre les points sur les i : "Je ne dis pas que c'est bien, je dis que (...) j'ai une relation très saine avec le suicide, avec la mort."

Jeanne Mas a d'ailleurs conclu en évoquant l'actualité et l'affaire Vincent Lambert : "Je trouve qu'il faut préserver la vie et tant qu'il y a de la vie pour ceux qui veulent vivre, il faut respecter cette vie. Même si on a l'impression qu'elle est toute petite."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.