Jean-Pierre Pernaut et le journal de 13h : "Il n'y a aucune raison que j'arrête"

Jean-Pierre Pernaut et le journal de 13h : "Il n'y a aucune raison que j'arrête"
Jean-Pierre Pernaut aux 25 ans du Plaza Athénée à Paris, le 8 février 2012.

Marine Cournede

Alors que le paysage audiovisuel français voit ses illustres protagonistes quitter l'antenne un à un, Jean-Pierre Pernaut s'est confié au Journal du dimanche sur son avenir au JT de 13 heures.

Le plus grand cabaret du monde, C'est au programme, Motus... En quelques semaines, France 2 a perdu trois émissions phare de la chaîne, portées respectivement par Patrick Sébastien, Sophie Davant et Thierry Beccaro. Sur TF1, c'est Jean-Pierre Foucault qui rend son tablier dans Qui veut gagner des millions à l'instar de Thierry Ardisson, qui a annoncé le 18 mai 2019 son départ de C8. Jean-Pierre Pernaut va-t-il s'ajouter à la liste des dinosaures du PAF qui font leur valises ? Il répond.

"Le journal marche bien et moi, je m'éclate !"

Interrogé par le JDD sur son futur au 13 heures, le présentateur a affirmé qu'il serait bien aux commandes du journal à la rentrée. "J'en ai bien l'intention ! Je prépare déjà SOS Villages en octobre, Une semaine pour l'emploi en novembre, le plus beau village de Noël en décembre. Mon patron me fait confiance, le journal marche bien et moi, je m'éclate ! Alors, il n'y a aucune raison que j'arrête", a expliqué Jean-Pierre Pernaut.

Voilà une nouvelle qui devrait ravir les fans du présentateur, lui qui occupe la 11e place du Top 50 Ifop/JDD des personnalités préférées des français. Une popularité expliquée notamment par la personnalité entière de Jean-Pierre Pernaut, qui "n'a pas de prompteur, bafouille, s'enthousiasme, a les poils qui se hérissent en voyant un beau reportage", pour reprendre les mots du principal intéressé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.