Jean-Pierre Elkabbach raconte ses longues semaines d'hospitalisation

Jean-Pierre Elkabbach raconte ses longues semaines d'hospitalisation
Jean-Pierre Elkabbach durant la conférence de presse annuelle d'Europe 1, à Paris, le 5 septembre 2006.

Absent des écrans suite à une hospitalisation de plus d'un mois, Jean-Pierre Elkabbach s'apprête à reprendre la route des plateaux pour son grand retour sur CNews avec une toute nouvelle émission politique dont le premier numéro est attendu pour le 27 septembre prochain. Interrogé par nos confrères du Parisien, le journaliste a témoigné sur sa longue convalescence marquée par l'isolement.

Depuis plusieurs mois, on était sans nouvelles de Jean-Pierre Elkabbach. Dans un entretien avec Le Parisien publié le 19 septembre 2020, le célèbre journaliste a expliqué les raisons de son absence, évoquant notamment "un gros pépin de santé" et annonçant son retour imminent sur CNews aux commandes d'un nouveau programme dont la première diffusion aura lieu le 27 septembre à 19 heures.

"Ce que j'ai eu était inattendu et violent. J'ai eu la chance d'être traité par les meilleurs. J'ai résisté, me voici debout. La France peut être fière de ses personnels de santé, ils ont ma gratitude. J'ai été hospitalisé un mois et demi. Pendant des semaines, je n'ai eu aucun autre intérêt que la survie", confie Jean-Pierre Elkabbach avant d'affirmer que désormais "la page est tournée". Et de mettre en garde : "Si j'avais un conseil à donner : que chacun fasse des contrôles de prévention."

"J'ai vécu deux confinements consécutifs !"

Depuis le mois d'octobre 2019, l'homme qui fêtera prochainement ses 83 ans n'avait pas été vu à la télévision suite à des ennuis de santé qui ont entraîné une intervention chirurgicale. Des mois d'absence durant lesquels le journaliste qui a marqué l'histoire de la télé a eu l'occasion de réfléchir, de se recentrer et remettre les choses en perspective : "J'ai vécu deux confinements consécutifs ! Face à de tels événements, on relativise, on devient plus calme, peut-être un peu plus sage. J'ai mis de la patience dans mon impatience." Sa nouvelle émission, intitulée Repères, Jean-Pierre Elkabbach a décidé de la tourner vers l'avenir et le monde d'après : "Je déteste qu'on répète 'c'était mieux avant'. Mon principe, c'est que ce sera mieux après. Que devons-nous savoir du monde qui vient ? Ça sera le principe de mon émission." Une émission annoncée comme le "miroir de la France actuelle" où "même des sujets interdits par la crainte de la pensée unique" seront abordés.

Et l'ex-président de France Télévisions de conclure avec une pensée pour Jean-Pierre Pernaut, dont il a appris le départ du 13h de TF1 : "Il a beaucoup apporté aux Français et à la presse. Je respecte sa décision, si c'est son choix. Je me réjouis qu'il reste à l'antenne."

En attendant de retrouver Jean-Pierre Elkabbach sur CNews, tenez-vous au courant du programme télé avec Orange.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.