Jean-Pierre Castaldi victime d'une tentative de chantage "à la webcam"

Jean-Pierre Castaldi victime d'une tentative de chantage "à la webcam"
Jean-Pierre Castaldi lors du tournoi de pétanque Grand Prix des Personnalités d'Isle-sur-la-Sorgue dans le Vaucluse, le 24 juin 2017.

Dans un reportage diffusé dans le 19/20 National de France 3 le 18 décembre 2019, l'acteur a raconté qu'il avait été victime d'un chantage numérique en même temps que des milliers d'autres personnes en France.

"J'ai remarqué que vous aviez des goûts très... particuliers en matière de 'pornographie'. J'ai tout simplement enregistré une vidéo en écran scindé avec votre webcam vous enregistrant en train de vous... amuser", était-il écrit dans un mail envoyé quelque 20 millions de fois au début de l'année.

Jean-Pierre Castaldi a "paniqué"

Parmi les victimes de cette tentative de chantage figurait Jean-Pierre Castaldi, père de Benjamin Castaldi. À lui comme aux autres, les pirates ont demandé 550 euros de rançon, somme qui correspondait selon eux à "un juste prix pour notre petit secret". "J'ai vraiment senti une menace, c'est pour ça que j'ai paniqué", a expliqué à France 3 celui qui aurait bien aimé jouer Obélix au cinéma. D'autant plus que les hackers prétendaient avoir subtilisé ses codes bancaires. "Si vous payez, il va tout le temps vous réclamer de l'argent. Donc de toute façon je n'aurais pas payé", a également assuré le comédien.

En réalité, aucune webcam n'a été piratée dans cette histoire, comme le révélait Le Parisien le 14 décembre. Deux jeunes Français de 21 ans, soupçonnés d'être à l'origine de l'envoi de ces mails, ont été arrêtés cet automne. Si 28 000 personnes avaient signalé ce message sur le site du gouvernement, environ 2 000 ont déposé plainte, dont plusieurs centaines après avoir payé la rançon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.