Jean-Paul Belmondo évoque la mort de Charles Gérard : "Une véritable déchirure"

Jean-Paul Belmondo évoque la mort de Charles Gérard : "Une véritable déchirure"
Charles Gérard et Jean-Paul Belmondo au photocall de la cérémonie d'ouverture de la 10e édition du Festival Lumière à Lyon, le 13 octobre 2018.

La mort de Charles Gérard, survenue le 19 septembre 2019, a profondément meurtri Bebel, lequel a accepté de se confier sur cette disparition auprès du magazine Paris Match.

Alors que les funérailles du comédien décédé à 96 ans se tiennent ce jeudi 26 septembre en la cathédrale apostolique arménienne Saint-Jean-Baptiste de Paris comme l'a annoncé sa famille au Figaro il y a quelques jours, son ami Jean-Paul Belmondo a pour la toute première fois fait part de sa peine dans les pages de Paris Match, actuellement en kiosque. "Au-delà du chagrin et de la tristesse, ce moment-là est une véritable déchirure dans ma vie", a-t-il confié. Et de préciser : "C'est une absence immense que je mesure à chaque minute."

"Il était mon meilleur ami"

Et pour cause, l'amitié des deux acteurs ne datait pas d'hier. Pendant 70 ans, ces derniers ont "tout partagé" : leurs "joies", leurs "emmerdes", leurs "rires quotidiens" ou leurs "silences empreints d'une grande tendresse". "Ce qui nous a terriblement rapprochés, c'est notre amour du sport, notre complicité devant un match de foot ou à Roland-Garros. Comme lorsque nous avons vu Noah gagner, quel bonheur !", s'est souvenu celui qui a récemment été victime d'une chute, avant d'assurer : "Notre amitié sans faille était prioritaire sur les plateaux de tournage (...). Oui, il était mon meilleur ami. Le plus important, celui de ma jeunesse. En un mot, il était mon pote."

Belmondo aura été, avec son secrétaire, le dernier à avoir parlé avec Charles Gérard, quelques heures avant sa mort, alors que ce dernier était suivi à la clinique de Versailles "pour un problème d'oedème". "Dans son regard, j'ai vu qu'il était heureux de me retrouver. Très affaibli, dans son fauteuil, il m'a dit : 'Bon, ben, à demain pour un petit resto.' Il nous a quittés douze heures plus tard. La boucle s'est refermée sur nous deux", a conclu l'acteur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.