Jean-Marie Périer : sa rencontre improbable avec son père, Henri Salvador

Jean-Marie Périer : sa rencontre improbable avec son père, Henri Salvador
Portrait de Jean-Marie Périer à Paris, le 1er avril 2010.

Jean-Marie Périer s'est entretenu avec Le Monde pour un article paru le 25 octobre 2020. Dans cet échange, il parle de la première rencontre avec son père biologique, le chanteur Henri Salvador. Et c'est un premier rendez-vous pour le moins original que raconte le photographe.

Le photographe des plus grands, Jean-Marie Périer, est revenu dans les colonnes du Monde le 25 octobre sur la première rencontre avec son père biologique. Il y détaille les circonstances assez particulières dans lesquelles lui et Henri Salvador ont réellement ouvert le dialogue, et comment ils ont continué à se voir secrètement.

Le photographe commence par rappeler comment il a découvert le visage de son père biologique. Installé dans le salon de sa mère, il y croise un compagnon de cette dernière. L'homme en robe de chambre "prend sous la table une pochette de disque, et (lui) montre en lâchant : 'Ton père n'est pas ton père. Ton père, c'est lui.' Sur la pochette, (il) voit un musicien noir, entouré de guitares... Imaginez le choc !" Henri Salvador découvre, quant à lui, l'existence de son fils en 1947, Jean-Marie Périer n'a que sept ans. Le chanteur aurait alors appelé François Périer. Le fils que ce dernier a reconnu raconte ce qu'aurait dit Henri Salvador : "Qu'est-ce qu'on fait avec mon fils ? Oui, 'mon fils', lui qui ne m'avait jamais vu ! C'était surréaliste. Mon père lui a répondu : 'Si tu t'approches de lui, je te tue'."

"Il me propose finalement d'aller voir 'Deep Throat', le fameux film porno."

Parti quelques années pour les États-Unis, Jean-Marie est à Los Angeles en 1983 quand Eddy Barclay l'appelle et l'invite à passer un dîner avec Henri Salvador. Le producteur les laisse en tête-à-tête. Une fois tous les deux, le photographe de Salut les copains décrit la scène : "On ne sait pas quoi se dire. Il me propose finalement d'aller voir 'Deep Throat', le fameux film porno. Hallucinant ! On s'est retrouvé comme deux militaires dans un cinéma vide. Cette initiative a néanmoins brisé la glace et après, il m'a parlé. Il m'a expliqué qu'il avait connu ma mère, puis qu'il était parti au service militaire. Ma mère a alors rencontré François Périer, sans savoir qu'elle était enceinte."

Après leur première rencontre aux États-Unis, Jean-Marie Périer "(l'a) revu pendant dix ans, en cachette de (son) père". Cependant, Henri Salvador a fini par "mal (se) comporter" avec ses petits-enfants, "les rejetant". Une attitude qui a "ravagé" Jean-Marie Périer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.