Jean-Marie Bigard "trop pur" pour devenir Président, selon Lola Marois

Jean-Marie Bigard "trop pur" pour devenir Président, selon Lola Marois
Jean-Marie Bigard et Lola Marois lors du 15e Festival Les Hérault du Cinéma et de la Télé au Cap d'Agde, le 19 juin 2018.

Après avoir annoncé qu'il était candidat à l'élection présidentielle de 2022, Jean-Marie Bigard a finalement fait machine arrière fin septembre 2020, sur les conseils de certains proches. Un revirement auquel Lola Marois, épouse de l'humoriste depuis 2011, n'est pas étrangère.

Mardi 3 novembre 2020, l'actrice de "Plus belle la vie" a accordé une interview à Sam Zirah, diffusée sur sa chaîne YouTube. Quelques semaines après l'annonce de Jean-Marie Bigard de renoncer aux présidentielles, Lola Marois a expliqué qu'elle était contre les ambitions politiques de son mari. "Je lui ai toujours laissé son libre arbitre et de toute façon c'est un grand garçon, il fait ce qu'il veut, il ne m'a pas attendue pour prendre des décisions. Mais bien sûr que ma parole a un poids", a-t-elle d'abord déclaré.

Jean-Marie Bigard n'avait "pas les bonnes munitions"

"Tellement gentil" et "profondément bon", Jean-Marie Bigard ne disposait pas, selon elle, des "bonnes munitions" pour "partir comme ça au combat". "Il est trop faible, a poursuivi la comédienne, qui a deux enfants avec l'humoriste. Il est trop gentil, il a trop de coeur, il est trop pur pour aller se jeter comme ça dans une fosse aux lions. Je pense que sa place est sur scène et que ce serait vraiment dommage qu'il change de route."

Malgré tout, Lola Marois a trouvé "fascinant" que son époux soit interpellé dans la rue par des personnes l'appelant "Monsieur le Président". "Tu n'as pas besoin de te présenter, a-t-elle souligné à Jean-Marie Bigard en voyant ces réactions. (...) T'es à moitié Président dans le coeur des gens (...) Tu feras toujours tes coups de gueule, mais fais-les sur Internet."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.