Jean-Marie Bigard révèle avoir sauvé un agriculteur du suicide

Jean-Marie Bigard révèle avoir sauvé un agriculteur du suicide
Jean-Marie Bigard au Festival des Plages du Rire à Nice, le 10 juillet 2018.

Dans une longue interview accordée au journal Valeurs Actuelles, en kiosque depuis le 6 février 2020, l'humoriste de 65 ans révèle avoir récemment aidé un agriculteur dans le besoin.

Bien que son humour ne fasse pas l'unanimité, Jean-Marie Bigard reste l'un des comiques les plus célèbres du circuit. À l'abri du besoin grâce à sa petite fortune, ce dernier n'hésite pourtant pas à la partager. C'est ce qu'a révélé le principal intéressé dans les pages de Valeurs Actuelles. La star de l'humour qui officie régulièrement aux côtés de Cyril Hanouna sur C8, a en effet aidé un homme prêt à commettre l'irréparable.

Une lettre bouleversante

"J'ai reçu il y a quelques jours une lettre. Son auteur sollicite mon aide parce que son cousin agriculteur est rincé, écrasé sous les dettes depuis que l'on a diminué le prix de sa viande et qu'il doit faire face à de nouveaux quotas", a-t-il expliqué. Et de poursuivre : "Il craint que son cousin ne fasse une bêtise et ne finisse au bout d'une corde. Cette lettre que n'importe qui aurait foutue à la poubelle m'a bouleversé. Avant que vous n'arriviez, je l'ai appelé. Je lui ai demandé : 'Quelle est l'étendue de ses dettes ?' '50 000 euros', m'a-t-il répondu. Moi, je peux vivre avec 50 000 euros de moins !"

Ni une, ni deux, Jean-Marie Bigard évoque cette situation alarmante avec son épouse, Lola Marois. "Il y a quelqu'un que tu ne connais pas qui a un cousin, que tu ne connais pas plus, qui est dans la merde et tu vas te plier en quatre pour lui ?", lui demande-t-elle. L'humoriste confirme. "N'allez pas me demander si Dieu me le rend. À chaque fois que j'ai planté sans penser aux fruits de la récolte, cela m'a été rendu", a-t-il assuré.

Ce n'est pas le première fois que Jean-Marie Bigard oeuvre ainsi. L'an dernier, il avait ainsi offert plusieurs milliers d'euros à un malade du cancer. "J'ai hérité de mes parents le respect de mon prochain. Lorsque les gens viennent me voir, je les reçois comme s'ils étaient Dieu. Parce que Dieu est dans le coeur de chacun. Alors je fais attention aux autres. Et je suis riche de ce que je donne", a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.