Jean d'Ormesson : sa veuve raconte "les derniers mois de sa vie"

Jean d'Ormesson : sa veuve raconte "les derniers mois de sa vie"
Jean D'Ormesson et sa femme Françoise à l'Académie Française à Paris, le 28 mai 2015.

Alors que le 2e prix Jean d'Ormesson, récompense littéraire créée par la famille et les amis de l'écrivain, sera décerné le 5 juin 2019, la veuve de l'Académicien, Françoise d'Ormesson, s'est confiée au JDD sur les dernier instants de la vie de son époux.

Décédé le 5 décembre 2017 à 92 ans, Jean d'Ormesson était un immense écrivain tout aussi passionné par la langue française que par la vie. Depuis 1962, il était marié à Françoise, la mère de leur fille Héloïse, qui l'a accompagné et épaulé jusqu'au bout. Dans une interview au JDD parue le 26 mai, cette dernière s'est souvenue que son mari n'avait jamais perdu son amour pour les mots.

"La vie a cessé d'être légère"

"Les derniers mois de sa vie, Jean avait appris par coeur un poème de Marguerite Yourcenar. Il le récitait sans arrêt", a révélé Françoise d'Ormesson avant d'ajouter que son époux était mort dans ses bras. Elle est également revenue sur la grande popularité de l'auteur et philosophe : "Dans les dernières années de sa vie, les médecins souhaitaient qu'il marche régulièrement. Nous allions nous promener ensemble, l'après-midi, dans le bois. Il était sans cesse arrêté pour un selfie, une signature, une interview, un conseil."

Un an et demi après le décès de Jean d'Ormesson, Françoise a bien du mal à vivre sans lui et sa fantaisie, estimant que "la vie a cessé d'être légère" depuis sa mort. Elle se rend régulièrement à Venise, là où ses cendres ont été dispersées, pour être près de lui. Et l'épouse de l'Académicien de conclure : "Je serais aujourd'hui totalement enchantée de disparaître. La vie sans Jean est morne."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.