Jean-Claude Van Damme évoque son passé de SDF

Jean-Claude Van Damme évoque son passé de SDF
Jean-Claude Van Damme au cinéma Le Grand Rex à Paris, le 12 décembre 2017.

Jean-Claude Van Damme est de retour dans les salles obscures grâce au film "Lukas". Le célèbre acteur s'est entretenu longuement avec Le Parisien à l'occasion de la sortie du long-métrage, et il est notamment revenu sur une partie difficile de sa vie : ses débuts à Los Angeles, marqués par une période de grande précarité.

Jean-Claude Van Damme est en forme. Âgé de 57 ans, l'acteur belge est à l'affiche de "Lukas", dans lequel il interprète un ex-garde du corps qui se retrouve infiltré dans une organisation criminelle. Un film d'action pour un homme qui déborde d'énergie, mais qui sait aussi exprimer sa part de sensibilité, comme le montre son interview avec Le Parisien du 21 août 2018 : "J'ai peur de l'amour. J'ai peur de l'amitié parce que quand j'aime, je donne tout ce que j'ai et je ne sais pas dire non."

Des années difficiles

JCVD est également revenu sur ses débuts laborieux, quand il est parti de sa Belgique natale afin de tenter sa chance dans la Cité des Anges. "Pendant cinq ans j'étais à la rue à Los Angeles. Je n'avais pas de carte verte. Je faisais des boulots ingrats. J'ai mangé gratuit, à gauche et à droite. Et puis du jour au lendemain tu deviens une star", se souvient-il. Et d'ajouter : "On te gare ta voiture, tu vois les mecs qui n'ont pas d'argent, tu leur parles. Les producteurs te disent : 'Tu perds ton temps'. Tout ça me rend triste."

L'acteur est également un grand amoureux des animaux : "Quand je vois des chiens maigres, abandonnés, ça me fait mal. Ou à la télé un éléphant qui se fait tuer : pendant trois mois j'en suis malade." Quid de ses moments en privé, quand il n'est pas dans l'oeil des médias ? "J'adore m'asseoir sur un banc, dans un parc, avec une canne et un chapeau et écouter les oiseaux", révèle-t-il, prouvant ainsi qu'un grand coeur sensible se cache bien derrière ses muscles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.