Jane Birkin se confie tendrement sur ses filles : "Je suis très fière d'elles"

Jane Birkin se confie tendrement sur ses filles : "Je suis très fière d'elles"
Jane Birkin lors de la soirée hommage à Agnès Varda au CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée) à Paris, le 8 avril 2019.

Actrice, chanteuse et maman, Jane Birkin a une vie bien remplie. Pour la sortie de son nouvel album, l'artiste a accepté de recevoir Nikos Aliagas chez elle. L'occasion de se livrer avec beaucoup de nostalgie et de tendresse sur ses trois filles dont elle se dit extrêmement fière.

Des embûches sur son chemin, Jane Birkin en a rencontré beaucoup. Mais le plus grand drame de sa vie restera à jamais la disparition de sa première fille, Kate Berry. Dans son nouvel album réalisé en collaboration avec Étienne Daho, la chanteuse de 74 ans se livre sans limite sur cet événement tragique. "Je me suis dit que je ne pouvais pas faire un disque personnel sans parler de ma fille. Sa mort a bouleversé ma vie, celle de ses deux soeurs et de son fils aussi. J'ai connu et je connais encore aujourd'hui des grands moments de chagrin, de peine. (...) Je suis partie de quelque chose d'intime, d'extrêmement douloureux et je l'ai transfiguré pour le donner aux autres. Cela ne change rien à ma peine. D'ailleurs, on n'a pas envie de guérir, on n'a pas envie de passer à autre chose. Il n'y a pas de date fixe pour la fin d'un deuil", raconte-t-elle à Nikos Aliagas.

"J'espère juste avoir été à la hauteur"

Particulièrement proche de ses deux autres filles, Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon, Jane Birkin ne cesse de vanter leurs qualités et leurs réussites. "Quand Kate est partie, Charlotte s'est envolée pour New York. Pour moi, c'était une séparation douloureuse et triste mais que je comprenais parfaitement bien. (...) Il y a eu tellement de phases, d'histoires, d'épreuves entre nous cinq avec le fils de Kate et tous les autres petits-enfants que j'espère juste avoir été à la hauteur", s'inquiète-t-elle pourtant. Des angoisses naturelles qui ne l'empêchent pas de mettre ses filles sur un piédestal. "Mes trois filles ont mieux réussi que leurs parents. Kate a été une merveilleuse photographe, ses photos ont d'ailleurs été prises pour la Bibliothèque nationale, Charlotte avec ses César, les prix à Cannes, la musique et Lou qui a frayé son chemin avec tant de difficultés, avec des personnes encombrantes autour d'elle. Elle a trouvé une voix qui n'a rien à voir avec la nôtre. Une voix magnifique, élégante. Et Lou est si généreuse. Je suis très fière de mes filles. Vraiment", conclut-elle tendrement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.