Jane Birkin, honteuse d'avoir filmé la dépouille de Lady Diana

Jane Birkin, honteuse d'avoir filmé la dépouille de Lady Diana
Jane Birkin lors de la soirée hommage à Agnès Varda au CNC à Paris, le 8 avril 2019.

Dans ses nouvelles mémoires publiées le 23 octobre 2019, Jane Birkin a expliqué pour quelles raisons elle regrettait d'avoir filmé le tombeau de l'ancienne princesse de Galles.

Le 31 août 1997, la princesse Diana Spencer décédait à l'âge de 36 ans à la suite d'un accident de voiture à Paris. Un drame qui a plongé le monde entier dans un deuil difficile, à commencer par Jane Birkin, la plus Française des Britanniques. Après avoir appris la terrible nouvelle, l'icône de mode qui résidait à Paris s'était empressée de rejoindre son frère à Londres pour participer à l'hommage national rendu à la mère des princes William et Harry, comme elle l'a raconté dans le second tome de ses mémoires intitulé "Post-scriptum" (Fayard).

La vidéo de trop

Une fois sur place, la maman de Lou Doillon et de Charlotte Gainsbourg est alors surprise par l'émotion générale. "Je pensais que ça allait être un deuil artificiel et organisé, que l'Amérique avait pris le pas. Mais comme j'avais tort ! J'avais sous-estimé le besoin de pleurer des Anglais", s'est-elle remémorée. Et dans une volonté d'immortaliser ce moment historique, l'ex-épouse de Serge Gainsbourg a révélé avoir fait un geste qu'elle a immédiatement regretté lorsque le corbillard de Diana est passé devant elle.

"J'ai filmé et j'ai eu honte, une dame a dit que je n'aurais pas dû, mais je l'ai fait pour mes enfants à Paris, les gens se tenaient les uns aux autres, j'ai remarqué l'absence totale d'appareils photo de n'importe quelle sorte. On pouvait ressentir à quel point c'était une perte, si intime, je comprenais la dame et son reproche, il y a eu un son perceptible, comme si on avait coupé la respiration de tout le monde au même moment, puis un soupir de pitié", a-t-elle expliqué avec émotion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.