Jane Birkin : "Ça me rend dingue de voir des amants enlacés dans les parcs !"

Jane Birkin : "Ça me rend dingue de voir des amants enlacés dans les parcs !"
Jane Birkin sur scène lors du Festival Paleo à Nyon en Suisse, le 28 juillet 2019.

En pleine promotion de son dernier album "Oh ! Pardon tu dormais...", sorti le 11 décembre, Jane Birkin n'en finit plus de s'exprimer dans les médias. Son passé, ses enfants, ses amours, ses projets, la franco-britannique s'est longuement confiée lors d'un entretien accordé au Journal du Dimanche, le dimanche 13 novembre 2020. L'occasion pour elle d'aborder la vision qu'elle a de l'amour.

Aujourd'hui âgée de 74 ans, il se murmure que Jane Birkin est célibataire depuis plus de 20 ans. Si elle a vécu des relations passionnelles avec John Barry, Serge Gainsbourg puis le réalisateur Jacques Doillon, avec lesquels elle a eu une fille à chaque fois (Kate, Charlotte et Lou), la belle anglaise a assuré ne pas avoir "connu tant d'hommes que ça". Aujourd'hui très discrète sur sa vie privée, elle dévoile pourtant les caractéristiques qui la font craquer chez un homme. "Je n'ai jamais su à quoi ça tenait, l'amour. Mais j'ai remarqué que les gens qui me faisaient rire étaient les plus charmants. L'humour, la candeur, c'est assez sidérant, non ?", raconte-t-elle au JDD.

"L'amour se transforme"

Aujourd'hui pleinement épanouie en tant que femme et artiste, Jane Birkin ne cache cependant pas que l'amour lui manque. Si elle se dit allergique à quelques mots comme "fruit" ou encore "sexe", l'actrice et chanteuse, visiblement très nostalgique, a aussi beaucoup de mal à regarder des jeunes couples amoureux dans la rue. "Ça me rend dingue de voir tous ces amants enlacés dans les parcs ! On a beau vouloir se montrer civilisé, dans la tête, ça hurle, on a envie de leur dire : moi aussi, j'ai connu ça, ces mouvements pressés, ces retrouvailles où l'on n'a même pas le temps d'enlever son manteau", déclare-t-elle. Et de conclure : "Car, oui, l'amour se transforme, mais combien d'entre nous ont envie de leur crier : moi aussi j'ai connu ça, moi aussi je veux retrouver cette intensité. Moi aussi, je veux redevenir ce couple entre deux portes cochères !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.