Jacques Chirac, un grand séducteur ? Son ancien chauffeur se livre

Jacques Chirac, un grand séducteur ? Son ancien chauffeur se livre
Jacques Chirac lors du Conseil Européen à Bruxelles, le 16 décembre 2005.

André D. alias Max, l'ancien chauffeur de Jacques Chirac, s'est longuement livré auprès de Closer dans un numéro disponible en kiosque depuis le 21 décembre 2018. Il a notamment fait quelques petites confidences au sujet du côté séducteur de l'ancien Président.

"J'ai été le chauffeur de Jacques Chirac pendant 18 ans, il était comme mon père", a déclaré André D. lors de son entretien avec Closer. Ce dernier s'est confié sur son quotidien au côté de l'ancien président de la République, mais surtout sur la réputation de séducteur de l'époux de Bernadette.

"Il aimait les femmes, mais pas au sens sexuel"

"Quand l'patron fricotait avec une femme, il y allait une fois, jamais deux ! Et jamais, au grand jamais, il ne les laissait tomber ! Alors certes, il aimait les femmes, mais pas au sens sexuel. Il les aimait pour leur beauté, leur intelligence... C'était un gentleman !", a-t-il révélé. Interrogé sur le célèbre surnom "cinq minutes, douche comprise" donné à son patron, l'ancien chauffeur a répondu : "Je n'ai jamais su si c'était vrai. On le surnommait 'coucouche panier'. Impossible de savoir pour nous tout ce qui se passait dans les alcôves, notamment quand une journaliste s'enfermait à double tour avec lui dans son bureau."

Quant à la femme de l'homme politique, Bernadette Chirac, André D. a aussi raconté son attitude face aux nombreuses rumeurs d'infidélité. "Madame Chirac aura passé sa vie entière à se sacrifier au nom de la cohésion familiale. Elle a toujours subi sans rien dire. Elle était très dure envers elle-même. Je ne l'ai jamais entendu se plaindre ni formuler aucune critique vis-à-vis de son sort (...) Dans ce milieu, le mot 'infidélité' ne veut rien dire", a-t-il raconté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.