Jack Nicholson : June, sa soeur, était en réalité sa mère

Jack Nicholson : June, sa soeur, était en réalité sa mère
Jack Nicholson à l'avant-première de "The Bucket List" au Vue West End à Londres, le 23 janvier 2008.

Solène Filly

Ce n'est qu'à l'âge de 37 ans que l'acteur américain a découvert que celle qu'il considérait comme sa grande soeur était en réalité sa mère.

Le 21 juillet 2019, Arte diffusait un documentaire consacré au légendaire Jack Nicholson. L'occasion de revenir sur sa très belle carrière, mais aussi d'évoquer sa vie personnelle. Et pour cause, c'est alors qu'il faisait la promotion du film "Chinatown" en 1974 que l'acteur triplement oscarisé a dû faire face à une surprenante révélation.

Quand la fiction rattrape la réalité

Ainsi, dans ce long-métrage signé Roman Polanski, le personnage qu'incarne Faye Dunaway révèle à celui de Jack Nicholson être à la fois la mère et la soeur de sa fille. Or, en enquêtant sur le passé de l'acteur à l'occasion de la sortie du film, le Time Magazine a déterré un secret de famille similaire : June, celle qu'il considérait comme sa soeur depuis 37 ans, était en fait sa mère. En effet, âgée de seulement 17 ans à la naissance du petit Jack, en 1937, et n'étant pas mariée, ses parents - John Joseph Nicholson et Ethel May -, ont préféré prétendre que cet enfant était le leur, l'élevant alors comme leur propre fils, sans jamais lui révéler la vérité.

Malheureusement, lorsqu'il a appris cette nouvelle, June, sa mère, et Ethel, sa grand-mère, étaient toutes les deux décédées. Mais l'inoubliable Jack Torrance de "Shining" ne s'est pas senti trahi par les deux femmes.

À Rolling Stone Magazine, en 1984, il avait d'ailleurs expliqué : "June et moi avions beaucoup en commun. Nous sommes déterminés. Ça ne lui a fait aucun bien de ne rien me dire, mais elle ne pouvait pas le faire parce qu'on ne sait pas comment j'aurais réagi quand j'étais jeune (...). Mon seul sentiment est celui de la gratitude, littéralement, pour ma vie. Si elles avaient eu moins de caractère, je n'aurais jamais vu le jour. Ces femmes m'ont fait le cadeau de la vie. C'est un pur récit féministe. Elles m'ont bien élevé, ces femmes."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.