Isabelle Carré prend la parole sur l'inceste en vidéo

Isabelle Carré prend la parole sur l'inceste en vidéo
Isabelle Carré lors de l'avant-première du film "De Gaulle" à l'UGC Normandie de Paris, le 24 dévrier 2020.

Elle ne communique jamais sur les réseaux sociaux, et pourtant c'est sur Twitter que l'actrice Isabelle Carré a pris la parole mardi 26 janvier 2021 pour évoquer le problème de l'inceste et revenir sur sa découverte du livre "La Familia Grande" de Camille Kouchner, qui l'a profondément touché.

C'est un sujet qui est actuellement au coeur de l'actualité. D'abord avec la publication le 7 janvier 2021 du livre de Camille Kouchner dans lequel sont dénoncés les abus sexuels incestueux dont a été victime son frère jumeau, puis avec le vote de la loi Billon, le 21 janvier dernier au Sénat, fixant l'âge minimum de consentement à 13 ans. Dans une vidéo publiée sur le compte Twitter de son amie Andréa Bescond, elle-même très engagée dans la lutte pour la protection des enfants, Isabelle Carré a pris la parole sur l'inceste et livré un témoignage bouleversant.

"J'ai ressenti une émotion incroyable de voir que je n'étais plus seule"

Dans une interview au magazine Elle en août 2020, Isabelle Carré évoquait sa tentative de suicide et revenait sur l'agression sexuelle qu'elle a subie à 12 ans de la part d'un inconnu. Aujourd'hui, c'est sur l'inceste qu'elle se livre. "Je voudrais remercier Camille Kouchner pour ce cadeau qu'elle nous a fait, ce livre qui a permis à la parole de se libérer et à tant de personnes de s'exprimer. Y compris moi aujourd'hui, puisqu'en lisant ce livre j'ai reconnu une partie de ma vie et j'ai ressenti une émotion incroyable de voir que je n'étais plus seule", a-t-elle affirmé dans la vidéo postée sur Twitter par la réalisatrice du film "Les Chatouilles". Une déclaration qui laisse à penser que la comédienne aurait, elle aussi, subi de tels évènements traumatisants. Dans cette même vidéo, elle se positionne également en défaveur de la loi Billon, pour que "cette parole ne soit pas livrée en vain".

Selon certains, la loi Billon, en fixant l'âge de consentement à 13 ans, autoriserait les relations sexuelles entre adultes et mineurs dès cet âge là. Nombreuses sont les stars à avoir posté sur les réseaux sociaux des photos d'elles âgées de moins de 15 ans pour s'opposer à cette loi. Alexandra Lamy a par exemple mis en ligne un cliché d'elle plus jeune, accompagné de la légende : "J'ai 13 ans. J'ai une tête à consentir à une relation sexuelle?! (...) Messieurs du Sénat votre devoir est de protéger les enfants." À son tour, Isabelle Carré a pris position. "Le seuil de non-consentement ne doit pas être fixé en deçà de 15 ans, 18 ans pour les personnes handicapées", a-t-elle expliqué avant de conclure : "Il est essentiel que le message envoyé à la société soit clair. Maintenant, à la loi d'agir, aux lois de changer et à faire en sorte que cette parole ne soit pas livrée en vain."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.