Isabelle Balkany évoque son coma après sa tentative de suicide

Isabelle Balkany évoque son coma après sa tentative de suicide
Patrick Balkany et Isabelle Balkany aux obsèques de Patachou en l'église Saint-Justin à Levallois-Perret, le 7 mai 2015.

Marine Cournede

Pour la fête des pères, dimanche 16 juin 2019, Isabelle Balkany a adressé un long message à son père décédé. Elle évoque notamment sa tentative de suicide et son passage dans le coma.

"Je suis fatiguée de voir souffrir l'homme de ma vie, que j'aime et que j'admire pour tout ce qu'il a réalisé. (...) Comme c'est la fête du travail, je vais en profiter pour faire une grosse sieste". Avant de tenter de mettre fin à ses jours, le 1er mai dernier, Isabelle Balkany avait rédigé un long message sur Facebook dans lequel elle confiait sa détresse et son épuisement. Dans un nouveau long texte qu'elle a adressé à son papa disparu, ce dimanche, la Première adjointe au maire de Levallois-Perret est revenue sur son hospitalisation, et notamment son coma, après cette tentative de suicide.

"Je ne me souviens de rien"

"Papa... De merveilleux et compétents médecins, parmi lesquels mon ami urgentiste Philippe Juvin, m'ont révélé, car je ne me souviens de rien, qu'au sortir du coma, j'étais en grande discussion avec toi...", a-t-elle écrit avant d'ajouter :"Je présume donc que, chez les anges, tu étais extrêmement fâché que ta Babelle, le surnom dont tu m'avais gratifiée, ait cédé à la fatigue, au découragement et infligé ainsi chagrin et inquiétude à tous ceux qui me font l'honneur de m'aimer."

Puis la femme politique a évoqué les messages de haine dont elle est la cible, préférant méditer sur "une phrase du Talmud" que son père lui avait dite : "Pardonne aux autres, non parce qu'ils méritent le pardon, mais parce que tu mérites la paix."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.