Iris Mittenaere : son coup de gueule sur ses complexes

Iris Mittenaere : son coup de gueule sur ses complexes
Iris Mittenaere lors du défilé Jean-Paul Gaultier à Paris, le 3 juillet 2019.

On peut avoir été élue Miss France et Miss Univers et avoir des complexes. C'est le cas d'Iris Mittenaere, qui a révélé celui dont elle souffre depuis l'enfance après avoir reçu un commentaire déplacé sur son compte Instagram.

Iris Mittenaere a des complexes, et elle les assume. Après un confinement parfois compliqué, la reine de beauté a pris la parole le 21 mai 2020 sur Instagram pour répondre à un détracteur qui la jugeait trop maigre. Un message fort de la part de Miss Univers 2016 qui y évoque notamment ce qui la faisait souffrir lorsqu'elle était adolescente.

C'est dans sa story Instagram que la jeune femme de 27 ans a publié le message désagréable qu'elle a reçu : "Tu es ravissante, mais fais attention à ton régime, cherches-tu à faire l'apologie de l'anorexie ? Car tu es de plus en plus maigre !" Pour répondre publiquement à ce détracteur, la compagne de Diego El Glaoui a publié un long texte dans lequel elle se livre : "Manger sainement ne veut pas dire vouloir maigrir mais vouloir être en bonne santé. Comme faire du sport et avoir une bonne hygiène de vie. En envoyant ce genre de message, au contraire vous créez des complexes aux gens.Trop maigre ? Si vous me connaissiez, vous sauriez que ma 'maigreur' a été un complexe durant toute mon enfance. Lors des visites médicales à l'école, on écrivait 'trop maigre' sur mon carnet. On m'insultait dans la cour, alors non. Je ne fais pas l'apologie de la maigreur et je ne confonds pas tout, a répliqué celle qui a été élue Miss France en 2016. J'ai longtemps eu une très mauvaise hygiène de vie en voulant prendre du poids, car j'étais complexée.""Aujourd'hui, j'ai enfin appris à aimer mon corps"

Dans la suite de son message, Miss Univers 2016 explique avoir gagné la bataille qu'elle a menée contre ses complexes : "Aujourd'hui, j'ai enfin appris à aimer mon corps et à me concentrer plus sur ma santé que sur la taille de mes cuisses. Peu importe la taille de ton jean. L'important c'est de te sentir bien et d'être en pleine forme. Ma santé ne ressemble pas à celle de mon voisin." Et la jeune femme de conclure par un appel à cesser le harcèlement sur Internet : "Je dis STOP à ce genre de messages sur nos poids. Trop, pas assez... STOP."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.