Ingrid Chauvin parle de ses parents : "Je suis leur heureux accident"

Ingrid Chauvin parle de ses parents : "Je suis leur heureux accident"
Ingrid Chauvin lors du 58e festival de Télévision de Monte-Carlo à Monaco, le 16 juin 2018.

Dans le numéro de Gala en kiosque le 11 juin 2020, Ingrid Chauvin a fait quelques confidences sur ses parents et plus précisément sur son père.

À l'occasion de la sortie de son troisième livre, "Rêves d'enfants" (éditions Michel Lafon), Ingrid Chauvin a accordé une interview à Gala. L'actrice de "Demain nous appartient", qui vient de reprendre les tournages après une pause due à la crise sanitaire, est alors revenue sur la rencontre de ses parents : "À la piscine, mon père était maître-nageur, maman avait 17 ans. À cette époque-là, le premier baiser se transformait quasi en mariage. Et le premier câlin en bébé. Je suis l'heureux accident de mes parents. Je n'étais pas prévue mais pourtant, quand ma mère était enceinte, elle était très heureuse."

L'enfance difficile de son père

Puis, elle est revenue plus longuement sur ce père qui lui avait d'ailleurs caché l'existence d'une demi-soeur. Dans son livre, la comédienne le qualifie de "schizophrène". "Je n'en ai jamais eu la preuve médicale, mais c'est l'analyse que je fais en repensant à toutes les situations que nous avons pu vivre, a-t-elle précisé auprès de nos confrères. C'est probablement le fruit d'une carence affective dans son enfance et c'est pour ça que je me bats pour les enfants. Tout se joue à ces moments cruciaux et précieux de la vie. Il faut les protéger dès le plus jeune âge, car cela fait des êtres abîmés après."

"Il a eu une relation extrêmement difficile avec sa mère, il n'a pas connu son père. Il a passé de nombreuses années dans un internat, il a été malade enfant", a aussi déclaré Ingrid Chauvin avant de conclure : "Aujourd'hui, j'ai tout oublié de ce que j'ai pu ressentir enfant."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.