Herbert Léonard : le coronavirus lui rappelle sa grave hospitalisation en 2017

Herbert Léonard : le coronavirus lui rappelle sa grave hospitalisation en 2017
Herbert Léonard à l'avant-première du film "Les dents, pipi et au lit" au cinéma UGC Ciné Cité Les Halles à Paris, le 27 mars 2018.

Dans un entretien accordé à Actu.fr et publié le 23 avril 2020, l'interprète de Pour le plaisir, actuellement confiné en Seine-et-Marne avec sa femme, a révélé que la pandémie de coronavirus lui rappelait un épisode traumatisant de sa vie.

En juin 2017, en raison d'une grave infection pulmonaire, Herbert Léonard a été hospitalisé puis plongé dans le coma pendant 32 jours. Lors de ce long mois durant lequel son épouse n'a cessé de veiller sur lui, il a failli mourir deux fois. Le chanteur, qui a depuis arrêté de fumer, se considère comme un miraculé. Et la pandémie de coronavirus qui sévit en ce moment n'est pas sans lui rappeler cette douloureuse expérience.

"J'étais comme eux, il y a trois ans"

"Quand je regarde les infos, ce qui me frappe beaucoup, c'est de me trouver face à des images de lits d'hôpitaux avec des patients intubés et des respirateurs... Je me revois moi. J'étais comme eux, il y a trois ans", a-t-il confié à Actu.fr. Et puisqu'il a conscience que la vie ne tient parfois qu'à un fil et qu'il fait partie des personnes les plus à risque face au virus, il respecte parfaitement le confinement. Ses occupations ? Peaufiner son prochain album, écrire des articles sur l'aviation, sortir son chien et regarder la télévision.

Le décès du chanteur Christophe, le 16 avril dernier, lui a aussi rappelé son histoire personnelle et l'a profondément affecté. "Christophe avait mon âge et il est mort, en trois semaines, des suites d'un emphysème, a-t-il rappelé. Exactement la même maladie que moi, sauf que lui n'est pas revenu..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.