Henri Salvador : sa veuve Catherine se confie sur "son plus gros défaut "

Henri Salvador : sa veuve Catherine se confie sur "son plus gros défaut "
Henri Salvador fête ses 90 ans sur la scène de la salle des Étoiles au Sporting Club de Monaco.

À l'occasion de la sortie de "Homme Studio", album posthume paru le 28 avril 2021 la veuve d'Henri Salvador en a profité pour ouvrir les portes de son studio d'enregistrement et se livrer à quelques confidences sur son époux disparu en 2008.

Treize ans après sa disparition, la légende de l'interprète emblématique de Jardin d'hiver et Une chanson douce persiste. Pour marquer la sortie de l'album "Homme Studio" qui regroupe des chansons créées entre 1970 et 1975, Catherine Salvador a ouvert au Parisien les portes du studio d'enregistrement de son défunt époux, situé au 6 Place Vendôme, dans le 1er arrondissement.

"Il travaillait seul et se protégeait"

Au coeur de la place mythique où le chanteur avait établi ses quartiers dès 1958, Catherine Salvador a évoqué la mémoire d'un homme talentueux et visionnaire : "Il avait l'oreille absolue" s'est ainsi rappelé son épouse qui le qualifie aussi de "fou de nouvelles technologies" qui "rêvait d'aller dans l'espace". Toutefois, elle n'a pas hésité à revenir sur les traits moins reluisants du chanteur, notamment sa personnalité solitaire : "Le métier ne comprenait pas toujours Henri, car il travaillait seul et se protégeait." Une volonté de se protéger qui pouvait parfois entacher ses relations : "[...] Il était très rancunier. C'était son plus gros défaut, mais il l'assumait." Malgré ce trait de caractère, l'artiste avait signé de belles collaborations, à l'image de celle entretenue avec Benjamin Biolay sur l'album "Chambre avec vue".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.