Hélène Ségara : ses débuts de chanteuse jeune maman étaient un "enfer"

Hélène Ségara : ses débuts de chanteuse jeune maman étaient un "enfer"
Hélène Ségara lors du RFM Music Show à Issy-les-Moulineaux, le 6 juin 2015.

Solène Filly

Si, aujourd'hui, Hélène Ségara a la belle carrière qu'on lui connaît, elle a vécu des années de galère à ses débuts. Une période d'autant plus difficile qu'elle était une jeune maman.

Tous deux passionnés de musique, Hélène Ségara et son fils, Raphaël, ont une relation presque fusionnelle. Ce lien très fort qui existe entre eux est peut-être dû aux années difficiles qu'ils ont vécues ensemble, alors qu'elle ne connaissait pas encore la gloire. Au micro d'Europe 1, dans l'émission Ça fait du bien le mardi 19 mars 2019, elle confie : "Raphaël, qui aujourd'hui a 29 ans, dormait parfois dans les housses de synthétiseurs pendant que je chantais, parce que je n'avais pas le choix."

"C'était l'enfer"

"Ce n'est pas arrivé souvent, heureusement", assure-t-elle aussitôt à Anne Roumanoff, avant de se remémorer cette époque où, jeune adulte, elle vivait avec son fils dans une chambre de 15m² à Paris : "Parfois, on n'a pas le choix. Il y a beaucoup de mères qui galèrent. Moi, je chantais le soir, j'avais une copine qui venait garder le petit pendant que je chantais. Je finissais à 5h du matin, je me couchais deux heures, ensuite je me levais à 7h pour l'emmener à l'école. Puis je me recouchais un peu, enfin, c'était un peu l'enfer quoi."

Heureusement, aujourd'hui, ces années de galère sont derrière elle. Mais Hélène Ségara continue d'avoir des moments très difficiles, même si elle tâche toujours de protéger ses enfants (Raphaël, mais aussi Matteo et Maya, 15 et 14 ans). Atteinte d'une maladie auto-immune qui affecte sa vue, elle avait ainsi confié à Gala en 2018 avoir fait le choix de n'aborder que rarement ce sujet avec eux : "Leur vie d'enfant mérite d'autres sujets de discussion. Je suis quelqu'un de très positif, qui aime dédramatiser et je n'ai pas du tout envie qu'ils aient ce poids."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.