Hélène Ségara raconte son arrivée "inimaginable" à Paris : "On crevait la dalle"

Hélène Ségara raconte son arrivée "inimaginable" à Paris : "On crevait la dalle"
Hélène Ségara lors du "RFM Music Show" à Issy-les-Moulineaux, le samedi 6 juin 2015.

Vendredi 21 mai 2021, Hélène Ségara était invitée dans l'émission Boomerang sur France Inter. Face à Augustin Trapenard, elle s'est souvenue de son arrivée à Paris, loin d'être idyllique.

C'est lorsqu'elle a intégré la comédie musicale "Notre-Dame de Paris", pour y interpréter Esmeralda, qu'Hélène Ségara s'est faite connaître du grand public. Ce rôle lui a permis d'entamer une carrière en solo ponctuée de tubes à l'image de Vivo per lei et Il y a trop d'gens qui t'aiment. Mais avant de connaître le succès, la chanteuse atteinte d'une maladie rare a traversé des moments plus difficiles. Venue à Paris avec son fils Raphaël - qu'elle a eu à 20 ans -, pour tenter de percer dans la musique, elle ne garde pas un bon souvenir de ses débuts dans la capitale.

"Ça a été tellement magnifique de passer de l'ombre à la lumière"

L'artiste originaire du Var a connu un changement de vie brutal en débarquant à Paris. "C'était inimaginable, je vivais dans un rez-de-chaussée de 15 mètres carrés, avec mon fils. On crevait la dalle. On habitait dans une rue où il y avait des travestis qui devaient se prostituer... qui éclataient en sanglots sous nos fenêtres... Honnêtement, je n'aurais pas pu l'imaginer", a-t-elle raconté sur France Inter avant de souligner : "Ça a été tellement magnifique de passer de l'ombre à la lumière."

C'est finalement grâce à Orlando, célèbre producteur et frère de Dalida, qu'elle a pu faire décoller sa carrière et mener un autre train de vie. "J'ai douté, a indiqué Hélène Ségara. Mais heureusement. Qui ne doute pas ? Les doutes c'est ce qui nous pousse à aller au bout de nos rêves."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.