Hélène Ségara évoque ses croyances spirituelles

Hélène Ségara évoque ses croyances spirituelles
Hélène Ségara lors du "RFM Music Show", un concert gratuit à Issy-les-Moulineaux, le samedi 6 juin 2015.

Après plus de 25 ans de carrière et des dizaines de tubes à son actif, Hélène Ségara est devenue une icône en France et au Québec. En vue de la sortie prochaine de son treizième album, la chanteuse était invitée dans l'émission Ça fait du bien sur Europe 1. L'occasion pour elle d'évoquer son enfance et son rapport à la religion.

Dans son prochain album intitulé "Karma" et qu'Hélène Ségara décrit elle-même comme "très mystique", la chanteuse aborde plusieurs thèmes, dont la religion. Un sujet fort dont elle n'a que très peu parlé durant sa carrière et pour cause : elle explique qu'elle ne s'est connectée que très tard à la spiritualité. "Je suis la seule de ma famille qui n'a pas voulu faire de catéchisme, ni faire ma communion. Parce que je trouvais que notre curé n'était pas quelqu'un de bien", raconte-t-elle au micro d'Anne Roumanoff.

"Je prie énormément pour mes amis"

Élevée dans une famille pourtant très croyante, Hélène Ségara a préféré ne pas donner de crédit à cet homme qu'elle estimait peu : "Ça m'a un peu révoltée parce que je trouve que quand on choisit d'être prêtre ou imam, c'est une responsabilité. On est là pour montrer l'exemple et transmettre", explique-t-elle. Ce n'est donc que bien plus tard, après un début de carrière déjà bien établie que l'artiste a trouvé le chemin de la foi. "Maintenant, je pense que je suis la plus croyante de ma famille. Je prie énormément pour mes amis. Je crois à la force de l'énergie positive, même si on peut appeler ça comme on veut", déclare-t-elle.

Aujourd'hui femme comblée et accomplie, Hélène Ségara prépare activement la sortie de son album "Karma", qui devrait être disponible courant février 2021. "Certains ont refusé mon prochain album "Karma" car il est beaucoup plus mystique que les précédents. Et comme je n'ai pas envie que l'on me bride après 25 ans de carrière, j'ai pris la décision de le produire moi-même", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.