Harry et Meghan portent plainte contre des paparazzi pour protéger Archie

Harry et Meghan portent plainte contre des paparazzi pour protéger Archie
Le prince Harry et Meghan Markle lors d'une finale de basket en fauteuil roulant au Quay Centre, dans le parc olympique de Sydney, le 29 octobre 2018.

Meghan Markle et le prince Harry ont porté plainte jeudi 23 juillet 2020 contre un ou plusieurs paparazzis. Des photos volées de leur fils Archie auraient en effet été prises, à leur insu, dans le jardin privé de leur résidence californienne. Le couple britannique fait tout pour protéger son enfant de ces abus.

Objets de beaucoup de fantasmes médiatiques, le prince Harry et sa femme Meghan Markle sont sans cesse scrutés par les paparazzis. Cela est d'autant plus vrai depuis qu'ils ont accueilli il y a plus d'un an leur premier enfant, Archie. Et même si le couple princier, dont les droits monarchiques ont été révoqués, s'est installé depuis avril sur la côte californienne, à Malibu, dans l'ancienne villa de Mel Gibson, il intéresse toujours autant les tabloïds.

Des clichés pris dans leur jardin

Comme le rapporte l'AFP, "le couple a récemment appris que quelqu'un propose à la vente des photos de leur fils de 14 mois, Archie, affirmant fallacieusement les avoir prises lors d'une récente sortie publique à Malibu". Harry et Meghan ont donc décidé de porter plainte, rétorquant qu'il s'agit de photos volées prises depuis l'extérieur de leur domicile. Dans leur plainte déposée le 23 juillet, ils affirment qu'ils n'ont fait aucune sortie publique accompagnés de leur bambin depuis leur arrivée à Malibu, ce qui signifie que les photos de leur fils n'ont pu être prises qu'en violation des droits en vigueur en Californie. Ce droit protège quiconque à son domicile pour ne pas faire l'objet de ce type de paparazzades. L'avocat du couple, Michael J. Kump, a déclaré à ce propos : "Aucun drone, hélicoptère ou téléobjectif ne remet ce droit en cause. Le duc et la duchesse de Sussex déposent cette plainte pour protéger le droit à l'intimité de leurs fils."

Par le passé, le prince Harry a déjà évoqué la pression médiatique et les tristes conséquences qui en suivent : "J'ai perdu ma mère et maintenant je vois ma femme devenir la victime des mêmes forces puissantes." Une situation encombrante pour les deux jeunes mariés qui ont désormais l'habitude de faire la couverture des tabloïds.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.