Harry et Meghan : bientôt une cuvée à leurs noms ?

Harry et Meghan : bientôt une cuvée à leurs noms ?
Le prince Harry et Meghan Markle arrivent à la cérémonie des WellChild Awards à Londres, le 15 octobre 2019.

Exilés aux États-Unis depuis maintenant plus d'un an, le prince Harry et son épouse enchaînent les projets, aussi bien personnels que professionnels. Après avoir signé un contrat avec Netflix et décroché deux nouveaux jobs en l'espace de quelques semaines, il semblerait que le fils cadet de Lady Diana souhaite désormais se lancer dans l'industrie viticole !

Si leur récente interview choc a fait baisser leur côte de popularité en Angleterre, les États-Unis, eux, semblent accueillir à bras ouverts les époux Sussex. Car non content d'avoir récemment décroché un siège au Aspen Institute et d'être devenu cadre au sein d'une société spécialisée dans le développement personnel, le prince Harry aurait décidé de se lancer dans un autre business tout aussi juteux ! En effet, à l'image de grandes stars comme George Clooney, Sarah Jessica Parker, P. Diddy ou encore Jon Bon Jovi, les parents du petit Archie auraient décidé de produire leur propre vin, selon les informations relayées par le Daily Mail.

"Un business très populaire"

Pour se lancer dans ce nouveau projet, Harry et Meghan Markle auront l'embarras du choix puisqu'ils habitent le comté de Santa Barbara où l'industrie viticole est particulièrement développée. Avec pas moins de 275 domaines viticoles, les deux tourtereaux ont en effet de quoi faire. "Montecito a tant de choses à raconter et l'industrie du vin en fait partie. Ce serait vraiment intéressant et cool s'ils créaient leur propre étiquette de vin. C'est un business très populaire ici, donc je ne serais pas surpris que Harry et Meghan fassent de même", a témoigné Penny Bianchi, une voisine du couple.

Fier d'accueillir le couple royal dans sa région, le vigneron Greg Martellotto se réjouit d'un projet aussi "fantastique". "Ils pouvaient s'installer partout, et ils sont venus à Santa Barbara, je pense que cela en dit long...", a-t-il affirmé au Daily Mail.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.