Guy Bedos : sa fille Victoria dévoile les véritables circonstances de sa mort

Guy Bedos : sa fille Victoria dévoile les véritables circonstances de sa mort
Guy Bedos au festival du livre de Mouans-Sartoux, le 7 octobre 2017.

Le 28 mai 2020, Guy Bedos était emporté des suites d'une longue maladie. Près d'un an après sa mort, sa fille Victoria Bedos a décidé de lever le voile sur les circonstances de ce décès. Invitée de L'instant de Luxe le 10 mars 2021, la jeune femme a décrit une situation "insupportable".

Reçue par Jordan de Luxe sur Non Stop People, Victoria Bedos est revenue avec émotion sur les derniers instants de son père, l'humoriste Guy Bedos. "Mon père s'est laissé crever", a-t-elle notamment affirmé avant d'ajouter : "Il a arrêté de manger, il ne supportait plus cette réalité-là, de toute façon il avait décidé de crever." Car c'est au plus fort de la crise sanitaire que celui qui était célèbre pour son mémorable franc-parler a été hospitalisé. Les restrictions qui étaient alors appliquées auraient, selon celle qui lui avait adressé une touchante lettre d'hommage, un lien direct avec la disparition de son père.

"Il est mort du confinement"

"Il était vieux. Ce n'est pas une honte qu'il soit parti. Il avait 85 ans. Il n'est pas mort du coronavirus, bien au contraire. Il avait une maladie, un peu d'Alzheimer, mais pas exactement ça. Il perdait un tout petit peu la mémoire", a expliqué Victoria Bedos avant d'évoquer les tristes circonstances dans lesquelles est survenu le drame : "Quand il y a eu le confinement, je suis partie à la campagne (...) et mon frère ne pouvait pas venir. On n'a plus eu le droit de venir voir notre père, donc c'était très compliqué. Mon père ne comprenait pas vraiment pourquoi ses enfants ne venaient plus le voir (...) On avait beau lui dire par FaceTime : 'Papa, on n'a pas le droit de venir te voir (...) On est interdit parce que si on vient, on peut te donner une maladie qui va te tuer' Il s'est laisser crever, il a arrêté de manger. Il est mort du confinement. Il s'est laissé mourir. Il ne supportait plus cette réalité-là." Un témoignage fort, à l'issue duquel l'écrivaine a décrit comment son père a quitté ce monde.

"On a tous été là et on l'a veillé jusqu'à ce qu'il parte. Il avait du mal à parler à la fin (...) Il a vu mon bébé avant et c'était magnifique. Il a joué avec elle, il était très fier que je sois maman (...) C'était très important pour moi de devenir maman avant qu'il parte", s'est souvenue la soeur de Nicolas Bedos avant de conclure, émue : "On était vraiment un clan, donc quand le chef de la tribu s'en va, c'est... On est un peu comme amputé de quelque chose. C'est difficile de retrouver notre équilibre, mais on va le faire."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.