Guillaume Labbé nu dans les Dieux du stade, il livre une anecdote surprenante

Guillaume Labbé nu dans les Dieux du stade, il livre une anecdote surprenante
Guillaume Labbé à l'avant-première du film "Voyez comme on danse" au cinéma l'UGC Normandie à Paris, le 8 octobre 2018.

Sur le plateau des Enfants de la télé, dimanche 18 avril 2021, Guillaume Labbé est revenu sur l'une de ses photos prise pour le calendrier des Dieux du stade, qui laisse entrevoir une partie de son sexe. Une simple erreur de contrat qui l'a plongé dans une situation qu'il qualifie "d'atroce".

Avant de se glisser dans la peau de Michaël dans la série de TF1 "Je te promet", Guillaume Labbé s'élançait un ballon ovale à la main sur les pelouses des terrains de rugby. Ancien espoir du Stade français, ce dernier a préféré mettre un terme à sa carrière de sportif pour se plonger dans la comédie. "Ça n'a jamais vraiment été un plan de carrière pour moi. J'étudiais la psychologie en parallèle et je n'ai jamais vraiment envisagé d'être rugbyman professionnel. Ça s'est arrêté quand je suis parti aux Etats-Unis pour suivre des études de comédien", confiait-il à Télé-Loisirs en février dernier.

"Ce n'était pas non plus énorme, mais on voyait une bonne partie du sexe"

Avant de voguer à sa nouvelle passion, Guillaume Labbé alors rugbyman a posé pour le calendrier des Dieux du stade à deux reprises. Et si le premier essai s'est déroulé sans encombre, le second en revanche est bien plus compliqué. "J'ai fait deux années. Sur le premier contrat, il y avait un article qui disait qu'on ne pouvait pas voir le sexe du joueur. Et sur la deuxième année, l'article n'était plus là, donc je n'ai pas signé et j'ai dit : 'Il faut me remettre l'article où on ne voit pas mon sexe'", a-t-il expliqué à Laurent Ruquier. Mais malgré l'ajout sur le contrat, la photo choisie laisse entrevoir ses parties intimes. "J'ai regardé sur mon ordi et on voyait une bonne partie, ce n'était pas non plus énorme, mais on voyait une bonne partie du sexe. J'ai 18/19 ans et je me dis : 'C'est atroce ce qu'il se passe'", a-t-il confié. Heureusement pour lui, l'ancien président du Stade français Max Guazzini a détruit "tous les DVD qui étaient en train de partir". "Personne ne l'a jamais su. Il l'a fait avec une classe énorme", a conclu l'acteur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.