Gérard Lanvin : son avis cinglant sur notre époque

Gérard Lanvin : son avis cinglant sur notre époque
Gérard Lanvin à l'avant-première du film "Le Fils à Jo" à Lille, le 14 décembre 2010.

Invité dimanche 18 avril 2021 dans l'émission Sept à Huit, diffusée sur TF1, Gérard Lanvin s'est confié avec colère et stupeur sur cette France d'aujourd'hui dont il a honte.

Sur le plateau de Sept à Huit, le 18 avril dernier, Gérard Lanvin s'est exprimé sans filtre sur ce qu'il pensait de la France. S'il a décidé de s'installer au Maroc, le comédien s'alarme tout de même sur la situation actuelle de son pays natal. Celui qui va sortir son premier album le 21 mai prochain, avec son fils Manu, a évoqué son pessimisme face à cette société dans laquelle il ne se reconnaît plus : "L'époque est déconcertante. Elle est affligeante. La technologie a pourri le monde, pour moi. L'époque est devenue une époque minable où les sans-couilles parlent derrière leurs écrans... C'est de la dénonciation, de la délation. C'est une époque minable !"

"Il n'y a rien qui fonctionne"

Le comédien, proche de ses enfants, n'a pas cherché à cacher ses craintes concernant leur avenir : "Je suis angoissé par ce monde qui arrive. Angoissé pour ma petite-fille. Angoissé pour mes enfants qui sont déjà des hommes et qui ont 45 piges et 33 piges. (...) On s'aperçoit que rien ne fonctionne. Rien ! Les hôpitaux, en passant par les flics, en passant par les pompiers... Il manque de tout. Tous les mecs sont dans des difficultés notoires alors qu'ils ont des exercices à faire pour nous tous et qui sont essentiels."

Gérard Lanvin a également souligné les "bénéfices" de la pandémie, révélant une fois de plus l'échec de le France à répondre aux besoins du personnel soignant : "Cela fait trente ans que j'entends les infirmières se plaindre. Ce n'est pas d'aujourd'hui. On leur a supprimé ça, puis ça... Où va tout l'argent qu'on nous demande de donner ? Tous ces impôts qu'on paye ? (...) Il n'y a rien qui fonctionne. C'est une honte !" Des questions sans réponses, qui suscitent chez l'acteur la vision d'un futur sombre : "C'est très difficile aujourd'hui d'imaginer un monde heureux dans les années qui vont venir."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.