Gérard Lanvin, marqué à vie par l'annonce de la mort de Marie Trintignant

Gérard Lanvin, marqué à vie par l'annonce de la mort de Marie Trintignant
Gérard Lanvin lors de la 7e édition du Festival du film francophone d'Angoulême, le 24 août 2014.

Invité de l'émission C à vous le 8 mars 2021, journée internationale des droits des femmes, Gérard Lanvin a profité de cette occasion pour parler d'un sujet qui lui tient à coeur : les violences faites aux femmes. Le comédien de 70 ans a évoqué le décès de Marie Trintignant, un drame qui l'a conduit à s'engager dans la lutte contre les violences conjugales.

Si Gérard Lanvin était l'invité d'Anne-Élisabeth Lemoine en ce jour si particulier, c'était d'abord pour faire la lumière sur Appel à l'aide, une chanson que le comédien a enregistrée en compagnie de son fils Manu Lanvin, dans laquelle il dénonce les violences conjugales. À l'antenne de France 5, celui qui a récemment interprété le rôle d'un grand-père aux côtés d'Olivier Marchal dans "Papy Sitter" a révélé quel a été le déclic qui l'a poussé à s'engager contre les féminicides.

"Je n'ai jamais pu pardonner ça"

Le 1er août 2003, les Français apprennent avec stupeur la mort de la comédienne Marie Trintignant, tuée à 41 ans par les coups de son compagnon, le chanteur Bertrand Cantat. Un drame qui bouleverse alors Gérard Lanvin et le marque à vie : "J'ai été très marqué par la disparition de Marie Trintignant (...) et je n'ai jamais pu pardonner ça. Donc je suis très sensible maintenant à cette horreur... Je n'arrive pas à accepter qu'un homme puisse taper si violemment les femmes. Il y a un moment où ce n'est pas acceptable donc on est obligé d'aller au combat."

Le 7 mars 2021 sur les ondes de RTL, la star du film "Les Spécialistes" a également confié : "Ça fait près de vingt ans. (...) Marie, j'ai tourné avec elle. On était très potes. Et de la voir massacrée à coups de poing par un homme qui n'a pas su se retenir de ses émotions, quelles qu'elles soient... Il y a un moment où évidemment, vous êtes percutés et ça ne vous quitte pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.