Gérard Depardieu pique une grosse colère au Festival de Ramatuelle

Gérard Depardieu pique une grosse colère au Festival de Ramatuelle
Gérard Depardieu au photocall de présentation de la saison 2 de la série "Marseille" au Sofitel du Vieux Port à Marseille, le 18 février 2018.

Émilie Nougué

Dimanche 11 août 2019, le monstre sacré du cinéma se trouvait au Festival de Ramatuelle, dans le Var, pour y interpréter des titres de Barbara. Mais s'il s'est bien présenté devant le public pour pousser la chansonnette, il a quitté les lieux plus tôt que prévu après avoir laissé éclater sa colère.

"Non, non, non, je ne fais plus rien ! C'est un truc de malades. Ils m'ont énervé !", a lancé Gérard Depardieu à Var Matin après s'être produit sur scène à Ramatuelle. La raison de son coup de sang ? La présence d'une caméra téléguidée qui faisait des allers-retours au-dessus de sa tête pendant son spectacle. Or, l'acteur avait demandé à ce qu'aucune photo ni vidéo ne soit prise durant sa prestation. Même "les répétitions étaient soumises à un couvre-feu médiatique total", rapporte le quotidien varois deux jours après l'incident.

"Allez on se barre !"

"C'est quoi cette caméra qui a capté ?, a poursuivi le comédien au caractère bien trempé. Je veux pas de ça. En plus on m'avertit pas. Je vais te dire un truc, il y a même des gens comme Guillaume Nicloux (le réalisateur qui l'a notamment dirigé pour "Thalasso", attendu en salle le 21 août) qui sont prêts à filmer le spectacle et que j'ai envoyés chier ! Et là je vois une caméra qui se balade... Je veux pas ! Ça ne m'intéresse pas ces choses-là. Faut tout détruire. M*rde ! Allez on se barre !"

Ni une, ni deux, Gérard Depardieu a tenu parole et a effectivement quitté les lieux. Le fait que ses consignes ne soient pas respectées lui a semble-t-il coupé l'appétit : l'acteur avait en effet annoncé sa présence au dîner de clôture du festival, qui devait avoir lieu juste après sur la plage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.