Gérard Depardieu : mis en examen pour viols, il se dit "innocent"

Gérard Depardieu : mis en examen pour viols, il se dit "innocent"
Gérard Depardieu au Salon du livre de la porte de Versailles, à Paris, le 18 mars 2018.

Alors que sa mise en examen pour agressions sexuelles a été rendue publique le 23 février 2021 par l'AFP, Gérard Depardieu s'est exprimé à ce sujet et clame son innocence dans les colonnes de La Repubblica.

Le 16 décembre 2020, Gérard Depardieu était mis en examen pour "viols" et "agressions sexuelles" après les accusations d'une jeune actrice datant d'août 2018, a dévoilé l'AFP le 23 février 2021. Deux jours après cette médiatisation qui a fait couler beaucoup d'encre, l'acteur de 72 ans a décidé de sortir du silence en accordant une première interview au journal italien La Répubblica. "Il n'y a aucune preuve, il n'y a rien contre moi et donc je suis très serein, dit l'acteur. Je ne peux que rejeter le plus clairement possible, comme déjà fait devant les enquêteurs, toutes les accusations."

"Une histoire totalement infondée"

Celui qui a rendez-vous "le 10 mars" avec les enquêteurs exprime un "un sentiment de tristesse et de perplexité devant une histoire totalement infondée" et ne comprend pas "le brouhaha médiatique suscité par une enquête" qu'il considère comme terminée. En effet, cette affaire avait été classée par le parquet de Paris en 2019 avant que la plaignante obtienne, à l'été 2020, qu'elle soit réouverte et confiée à un juge d'instruction. "Pour moi, l'enquête a été close faute de preuves. Au tribunal, je réaffirmerai mon innocence', explique-t-il encore. Et de conclure : "Je suis innocent et je n'ai rien à craindre."

Si l'affaire reste à suivre, Gérard Depardieu a profité de sa prise de parole pour évoquer "une époque dominée par un flux continu et impitoyable d'informations qui se déversent sur le net". "C'est comme si nous vivions avec un casque en permanence qui diffuse de mauvaises nouvelles et des informations souvent fausses ou biaisées. Je déteste tout cela".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.