Geneviève de Fontenay refuse la vaccination : ses petites-filles s'inquiètent

Geneviève de Fontenay refuse la vaccination : ses petites-filles s'inquiètent
Portrait de Geneviève de Fontenay réalisé à Paris le 12 février 2015.

Geneviève de Fontenay donne du fil à retordre à ses petites filles. Vendredi 23 avril 2021, dans les colonnes du magazine France Dimanche, Adèle et Agathe de Fontenay ont expliqué que leur grand-mère refusait de se faire vacciner.

Connue pour son franc-parler, Geneviève de Fontenay a décidé de rester fidèle à son caractère en refusant de se faire vacciner contre la Covid-19; "Non elle ne l'a pas eue, mais refuse de se faire vacciner. Je ne sais pas si elle se rend compte du danger, elle pense que ce n'est pas nécessaire", ont-elles confié dans les colonnes de France Dimanche, ce vendredi 23 avril. Une grand-mère qui n'en fait qu'à sa tête, puisque l'ancienne présidente du comité Miss France a également du mal avec l'obligation de porter un masque. "Elle n'entend pas bien ce qu'on lui dit, ce qui la contrarie beaucoup. Du coup, elle nous demande de l'enlever. Pour le vaccin, nous allons quand même essayer de la convaincre", ont expliqué ses petites-filles.

"Elle n'a pas sa langue dans sa poche"

À 88 ans, Geneviève de Fontenay, fait partie des personnes à risque. Privée de contact et de ses petites-filles, l'incontournable tête à chapeau est nostalgique de sa liberté. "Malgré toute cette situation qui la remue quand même beaucoup, elle va bien. Mais il est vrai qu'on se voit moins. Elle qui aime tant être au contact des gens, ça lui a mis un coup", a expliqué Adèle de Fontenay. Mais ses petites-filles rassurent, si leur grand-mère trouve le temps long, elle n'a pas perdu son fort tempérament : "Elle n'a pas sa langue dans sa poche et dès qu'elle pense quelque chose, il faut que ça sorte. Elle aime dire ce qu'elle a sur le coeur. Elle ne reconnaît pas trop le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui, car les choses ont beaucoup changé." Une chose est sûre, Geneviève de Fontenay peut compter sur le soutien de ses petites-filles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.