Gad Elmaleh revient sur les accusations de plagiat : "J'ai avoué tard..."

Gad Elmaleh revient sur les accusations de plagiat : "J'ai avoué tard..."
Gad Elmaleh lors du 72e Festival de Cannes, le 19 mai 2019.

Émilie Nougué

Invité de l'émission Quotidien, sur TMC, lundi 14 octobre 2019, Gad Elmaleh est revenu sur l'affaire CopyComic, compte qui avait publié des vidéos mettant en lumière des similarités, voire des copiés-collés, entre ses sketchs et ceux d'autres humoristes.

Depuis plusieurs mois, Gad Elmaleh doit faire face à des accusations de plagiat. Cette affaire "ne (lui) pourrit plus la vie", comme il l'a précisé à Yann Barthès ce lundi, mais lui a fait traverser des moments difficiles. "C'était très violent, exagéré, démesuré", a-t-il confié, dénonçant un "désir de nuire".

"On s'en fout de qui c'est"

Après la parution de ces vidéos, Gad Elmaleh a d'abord nié tout plagiat. Puis, le 24 septembre dernier, il a finalement reconnu au cours d'une rencontre avec les lecteurs du Parisiens'être "inspiré" d'autres humoristes pour ses spectacles. Des aveux tardifs sur lesquels il est revenu dans Quotidien. "J'avoue que j'ai avoué tard, tout simplement parce que je n'étais pas capable", a-t-il déclaré avant d'expliquer : "Parce que quand on prend une gifle au milieu de la foule, la première chose qu'on veut c'est savoir qui vous a mis la gifle. (...) Et en fait, tu commences à comprendre petit à petit que ce n'est pas ça qu'il faut faire. On s'en fout de qui c'est."

Interrogé sur l'identité de CopyComic, Gad Elmaleh a d'abord répondu avec humour qu'il s'agissait de Xavier Dupont de Ligonnès. Puis il a ajouté sur un ton plus sérieux : "On sait que ce n'est pas une personne, ce sont plusieurs personnes qui se sont liguées comme ça à un moment donné."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.