Françoise Hardy favorable à l'euthanasie : "J'ai très peur de souffrir"

Françoise Hardy favorable à l'euthanasie : "J'ai très peur de souffrir"
Françoise Hardy à l'enregistrement de l'émission Vivement Dimanche, le 30 octobre 2012.

Dans un long entretien à Paris Match paru le 28 mars 2021, Françoise Hardy a fait des confidences bouleversantes sur son état de santé. Souffrant d'un cancer du pharynx, elle regrette notamment de ne pas pouvoir avoir accès à l'euthanasie.

En juin 2019 sur RTL, Françoise Hardy indiquait qu'elle souffrait d'effets secondaires "épouvantables" causés par les séances de radiothérapie suivies en raison de son cancer. Cette fois, c'est dans Paris Match que la mère de Thomas Dutronc s'est confiée sur le sujet. "Privée de salive depuis trois ans par 45 séances de radiothérapie, j'ai en permanence des détresses respiratoires, des crises d'étouffement et de suffocation, sans parler des hémorragies nasales interminables", a-t-elle détaillé.

Ce "soulagement" dont elle aurait aimé bénéficier

L'interprète de Comment te dire adieu ?, qui sort un recueil intitulé "Chansons sur toi et nous", a ensuite abordé ses craintes concernant son avenir. "Je n'ai pas peur de mourir mais j'ai très, très peur de souffrir, d'autant plus que c'est déjà le cas, peur aussi de la souffrance de devoir me séparer des deux êtres que j'aime le plus au monde, Thomas et son père", a fait savoir l'ex-compagne de Jacques Dutronc.

Et la chanteuse, qui ne pourra "jamais rechanter" en raison de sa santé, de regretter le fait de ne pas pouvoir choisir sa manière de quitter ce monde si son état empirait trop. "Quand mon état deviendra encore plus insupportable, je n'aurai, hélas, pas le soulagement de savoir que je peux me faire euthanasier", a-elle souligné avant de conclure : "La France est inhumaine sur ce plan-là."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.