François Hollande ne comprend pas pourquoi il était détesté à ce point

François Hollande ne comprend pas pourquoi il était détesté à ce point
François Hollande en conférence lors de l'événement "L'Autre Festival" à l'hôtel Novotel à Avignon, le 16 février 2019.

Mardi 5 mars 2019, François Hollande était l'invité de Yann Barthès sur le plateau de Quotidien. L'ex-président de la République s'est livré sur son ressenti face aux attaques dont il a été la cible sur les réseaux sociaux.

À quelques semaines des élections européennes, François Hollande revient peu à peu sur la scène politique française en parcourant les lycées afin de partager son expérience et sensibiliser les jeunes au rôle important de l'Europe. Une initiative qui tombe à pic pour Quotidien qui lance une "série de grands entretiens avec de grandes personnalités autour de l'Europe, sur la nécessité de voter aux prochaines élections".

"Comment les gens peuvent me haïr à ce point"

L'ancien président de la République était ainsi le premier invité de Yann Barthès sur le plateau de l'émission de TMC ce mardi 5 mars. Lors de cet entretien, durant lequel il a évoqué le quinquennat de son successeur et ex-ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, François Hollande s'est confié sur la "haine sur Internet".

"Les réseaux sociaux ont permis, par l'anonymat, de dire des choses effroyables. Moi, quand je suis devenu président, on m'a dit : 'Il faut regarder les réseaux sociaux'", a-t-il confié avant de poursuivre : "J'ai commencé à regarder les réseaux sociaux, j'ai vite arrêté ! Parce que sinon, je devenais tout à fait déprimé, angoissé même. Comment les gens peuvent me haïr à ce point... C'était pas possible ! Moi qui les aime tant ! Je sentais bien que la réciprocité n'était pas vraie."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.