François Hollande et Julie Gayet ont été cambriolés

François Hollande et Julie Gayet ont été cambriolés
Julie Gayet et François Hollande au 27e Gala de l'Espoir de la Ligue contre le cancer au Théâtre des Champs-Élysées à Paris, le 22 octobre 2019.

Leur porte d'entrée a été forcée et une vitre de fenêtre a été brisée. L'ancien Président de la République et sa compagne actrice ont alerté la police.

Le cambriolage a eu lieu dans la journée du mercredi 26 janvier 2020. Lorsque Julie Gayet a regagné son domicile, aux alentours de 18 heures, elle a constaté l'effraction et s'est rendue au commissariat. Les bureaux de leur police de proximité étaient en travaux. La comédienne et productrice de 47 ans a joint François Hollande qui a lui-même téléphoné à son officier de sécurité, rencontré à l'Élysée. L'homme de confiance a alors contacté l'unité des traitements des délits du parquet de Paris qui a imposé qu'une plainte soit déposée. Problème, le politicien semblait absent et sa compagne était conviée à l'étranger.

C'est sans la déposition des victimes que l'enquête a démarré. En trois jours, le suspect était acculé : "Le 28 janvier, les traces palmaires matchent et permettent d'identifier le suspect : un jeune homme de 19 ans, né en Algérie, connu pour un vol dans le 6e arrondissement début janvier. À l'issue de son forfait, il avait été conduit en centre de rétention et faisait l'objet d'une obligation de quitter le territoire. La décision n'avait pas encore été exécutée", relate Le Point, jeudi 6 février 2020.

Une belle maison mais souvent vide

Le présumé coupable a été interpellé et placé en détention provisoire, le 29 janvier. Le couple Hollande-Gayet est propriétaire d'une demeure des années 1920 dans le XIVe arrondissement de Paris, près de Montsouris. La propriété de 180 mètres carrés, comprenant jardin et terrasse, a été acquise en juillet 2019 à la famille de François Billetdoux, auteur de pièces de théâtre. Elle a demandé près de 400 000 euros de travaux avant d'être occupée par les deux amoureux mais resterait régulièrement vide de ses propriétaires, à cause de leurs emplois du temps chargés. "Alors que le nombre de cambriolages augmente fortement à Paris, la résolution en trois jours de l'effraction dont François Hollande et Julie Gayet ont été victimes relève de l'exploit. Une question de motivation de toute la chaîne pénale ?", conclut le site du Point.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.