François Berléand revient sur son confinement bien arrosé

François Berléand revient sur son confinement bien arrosé
Francois Berléand à l'inauguration de l'exposition Fred Allard X LVUTETIA à l'hôtel Lutetia à Paris, le 27 juin 2019.

Le confinement de François Berléand a été plutôt bien arrosé. Loin d'en rougir, le comédien l'assume totalement. Sur les ondes de RTL, samedi 12 septembre 2020, l'acteur a raconté comment s'était déroulée cette période pour lui et ses proches.

Pendant la période de confinement, François Berléand s'est retiré en compagnie de sa famille dans le Lot. Une période d'isolement très particulière dont l'acteur de 68 ans a profité pour prendre le temps de déguster quelques uns des grands crus issus de sa collection personnelle.

Durant la période de confinement, 11% des français auraient augmenté leur consommation d'alcool, selon un sondage publié par Santé Publique France. Un pourcentage de la population dont fait manifestement partie François Berléand. "J'ai abusé pas mal d'alcool", a avoué le comédien au micro de RTL avant de dévoiler quelques détails sur sa consommation de vignoble : "Je buvais au moins la bouteille par jour. J'étais arrivé avec des caisses et j'en avais acheté sur place. Ces moments étaient extraordinaires mais au bout d'un moment, j'en avais un peu marre." Mais la dégustation de grands vins n'est pas le seul évènement qui a marqué le confinement de l'acteur qui a percé sur le tard.

"Nous étions onze et on l'a tous attrapé !"

En mai dernier, François Berléand avait révélé que son épouse avait contracté le coronavirus, évoquant notamment le surprenant symptôme dont elle avait alors souffert. On sait désormais que celui qui a partagé l'affiche du "Transporteur" avec Jason Statham a lui aussi été touché par le virus : "Nos voisins nous ont dit qu'ils partaient en confinement dans le Lot et nous ont proposé de venir avec eu. On a pris le risque de partir chez des gens qu'on ne connaissait pas plus que ça. Nous étions onze et on l'a tous attrapé !" Contrairement à sa femme, celui qui a grandi en se croyant invisible n'a pas souffert de symptômes particuliers : "L'un des garçons était contaminé et on l'a tous attrapé. Alexia de façon sévère et les autres beaucoup moins. Il y a eu une perte du goût et de l'odorat et moi ça a été totalement asymptomatique. J'étais le plus en forme mais j'étais quand même fatigué."

Retrouvez François Berléand dans la comédie déjantée "Lucky" sur la VOD d'Orange.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.