Franck Gastambide est toujours remonté contre Fréderic Lopez après sa "trahison"

Franck Gastambide est toujours remonté contre Fréderic Lopez après sa "trahison"
Franck Gastambide lors du Festival Mondial du Cirque de Demain à Paris, le 3 février 2019.

Lors de la conférence de presse pour le prochain épisode de Rendez-vous en terre inconnu, Franck Gastambide et Frédéric Lopez se sont tous les deux exprimés au sujet du "faux départ" organisé par ce dernier, quelques mois auparavant.

En septembre 2018, Frédéric Lopez devait accompagner Franck Gastambide pour un numéro de Rendez-vous en terre inconnu en Inde, dans les montagnes de l'Himalaya. Un départ qui ne s'est pas passé comme prévu car, à l'aéroport, le présentateur a annoncé à l'acteur son retrait soudain de l'émission. Selon Télé-Loisirs, cette situation est restée en travers de la gorge de celui qui sera bientôt à l'affiche de "Damien veut changer le monde" qui en a révélé davantage lors de la conférence de presse, ce mercredi 20 février.

Des retrouvailles loupées

"Au moment où je vous parle, j'ignore si Franck me fait vraiment la gueule ou pas. Je ne l'ai pas recroisé depuis qu'on s'est quittés à l'aéroport de Roissy, en septembre dernier. Quand il est rentré de voyage, je lui ai envoyé un texto pour lui demander comment ça s'était passé. 'Tu n'avais qu'à être là', m'a-t-il répondu 24 heures plus tard. Plus de message, depuis. (...) Franck a parlé de trahison. Demandez-lui, vous, s'il m'a pardonné...", a expliqué l'ancien présentateur du programme, avant de disparaître en amont de l'arrivée de la star de "Taxi 5".

Quant à ce dernier, il a bel et bien confirmé être en froid avec Frédéric Lopez : "Je comprends qu'il ait décidé de quitter l'émission. (...) Mais je me réserve le droit de lui en vouloir. Je n'ai pas cherché à le voir depuis que je suis rentré."

Le réalisateur a aussi fait quelques confidences sur les événements chocs de l'aéroport : "C'était trop brutal. J'ai été à deux doigts de partir ! Le type avec qui je parle au téléphone depuis plusieurs jours, et qui me rassure, me fait ce coup là. (...) J'avais l'impression qu'on ouvrait la cage aux requins."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.