Franck Dubosc affirme soutenir de nouveau les gilets jaunes

Franck Dubosc affirme soutenir de nouveau les gilets jaunes
Franck Dubosc à l'avant-Première de "Belle et Sébastien 3" au Gaumont Opéra à Paris, le 4 février 2018.

Depuis quelques semaines que le mouvement fait rage, l'humoriste s'est tour à tour rattaché à la cause, puis désolidarisé dans la foulée. Invité dans Touche pas à mon poste le 10 décembre 2018, il a affirmé soutenir - de nouveau - les gilets jaunes.

Il y a quelques semaines, alors que débutait le mouvement des gilets jaunes, Franck Dubosc publiait sur sa page Facebook une vidéo de soutien pour les Français lésés. "Message aux gilets jaunes et à vous tous qui souffrez. Il faut que l'on soit avec vous, nous les favorisés. Il faut qu'on trouve quelque chose. J'en parle aux copains", avait alors déclaré l'acteur de "Camping".

La vidéo est ensuite effacée et l'humoriste, signant des autographes à la sortie de l'un de ses spectacles en Suisse, se fait interroger par un spectateur quant à son opinion sur les gilets jaunes. Franck Dubosc tranche : "Sûrement pas, les gilets jaunes c'est du passé monsieur (...) Trop haineux, trop hargneux, à dégager." Une réponse cinglante filmée et partagée en ligne qui lui a valu une pluie d'insultes sur les réseaux sociaux.

Revirement de situation

Sur TPMP ce lundi, l'humoriste a tenu à faire son mea culpa aux gilets jaunes, en revenant sur ses propos. "J'ai pas l'habitude. Je vois la violence à la télévision (...). Je craque, parce que je suis un être humain", a d'abord expliqué Franck Dubosc avant de déclarer : "Le combat, c'est vous (les Gilets Jaunes, ndlr). C'est avec vous qu'il faut être, ou contre vous. Je ne reviens pas en arrière. J'ai fait une erreur. Une énorme erreur. C'est l'erreur d'un homme qui a eu peur. Maintenant, je suis là, moi aussi."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.