Flavie Flament lève le voile sur son très gros salaire avant son départ de TF1

Flavie Flament lève le voile sur son très gros salaire avant son départ de TF1
Flavie Flament à la première de l'escape game grandeur nature "Inside Opéra" au Palais Garnier à Paris, le 4 juin 2018.

Dans l'émission On refait la télé diffusée le 27 octobre 2019 sur RTL, l'animatrice de 45 ans s'est confiée sur sa carrière et plus particulièrement sur la fin de son contrat avec TF1. À cette époque, elle gagnait encore très bien sa vie comme elle l'a révélé à Éric Dussart.

Les téléspectateurs auront l'occasion de retrouver Flavie Flament sur M6 dès le 9 novembre prochain et ce de manière quotidienne. Cette dernière sera en effet à la tête de l'émission L'Atelier en fin d'après-midi. Un nouveau challenge pour celle qui officie sur les ondes de RTL depuis 2010. Et pour cause, elle n'a pas eu d'émission télé après son départ de la chaîne Jimmy (L'Oeil de Jimmy), filiale du groupe Canal+.

Un salaire à quatre zéros

Un an plus tôt, elle quittait TF1 après des années au sommet, grâce à Stars à domicile au début des années 2000, Vis ma vie ou encore Sagas. Une fin de carrière sur la première chaîne compliquée comme elle l'a expliqué dans On refait la télé : "C'était devenu trop, c'était trop intrusif et on entrait vraiment dans ma vie privée par effraction et j'avais l'impression qu'on attendait de moi des choses que je ne voulais plus donner. Je ne voulais plus jouer à Flavie Flament, je ne voulais plus être perchée sur des talons..."

Pour autant, le salaire de celle qui fut la femme d'une autre star de TF1, Benjamin Castaldi, était toujours aussi attractif. C'est en tout cas ce qu'elle a assuré, répondant à la question frontale de l'animateur Éric Dussart : "Même les années où vous en faisiez peu sur TF1, on vous payait encore grassement avec 40 000 euros par mois. C'est vrai ?"

Flavie Flament n'a pas éludé cette question d'argent, loin de là : "Oui, c'est un contrat d'exclusivité." Et d'expliquer : "Il y avait ce système d'exclusivité qui muselait les animateurs parce qu'au prix où nous étions payés, on n'allait pas avoir en plus un peu de tempérament et l'ouvrir."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.