Flavie Flament a longuement préparé ses enfants avant de dénoncer son viol

Flavie Flament a longuement préparé ses enfants avant de dénoncer son viol
Flavie Flament à la première de l'escape game grandeur nature "Inside Opéra" au Palais Garnier à Paris, le 4 juin 2018.

En octobre 2016, soit un an avant le mouvement #Metoo, Flavie Flament sortait le livre "La Consolation", dans lequel elle racontait avoir été violée à 13 ans par le photographe David Hamilton. Le 5 février 2021, dans un article du Monde s'intéressant à la vie des victimes après la libération de la parole, elle est revenue sur la médiatisation de cette affaire.

Lorsque "La Consolation" est sorti, "le livre était écrit depuis près de deux ans, a indiqué Flavie Flament au Monde. Mais psychologiquement je n'étais pas prête. Il fallait que je sois solide pour parler aux médias et affronter le rapport de force avec David Hamilton. 'La Consolation' ne m'a pas permis de guérir, j'étais guérie avant."

"Parler, c'est extrêmement violent"

L'animatrice, qui se bat aujourd'hui contre les violences faites aux femmes, savait que la médiatisation de son histoire ne serait pas sans conséquences. "Avant de parler, il faut savoir à quoi on s'expose", a-t-elle souligné. L'ex-épouse de Benjamin Castaldi a, notamment, dû parler à ses enfants, pour les protéger de ce qu'il risquait de se passer : "Antoine avait 20 ans, Enzo 12 ans quand le livre est sorti. Je leur ai parlé un an avant. C'est important de ne pas laisser un héritage de non-dit à ses enfants."

"Ces moments de libération de la parole sur les réseaux, c'est très beau, mais il faut faire attention. On fait ce qu'on peut avec son drame. Le silence est un poison, mais parler, c'est extrêmement violent. On peut être confronté au déni familial, au rejet, devenir pestiféré. Il faut en être conscient", résume-t-elle aujourd'hui. Et de se souvenir, même si elle ne regrette pas la parution de son livre : "Qu'est-ce que j'ai eu la trouille, qu'est-ce que j'ai eu mal au ventre, qu'est-ce que j'ai chialé."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.