Faustine Bollaert, victime de sexisme et d'une publicité mensongère sur Internet

Faustine Bollaert, victime de sexisme et d'une publicité mensongère sur Internet
Faustine Bollaert au photocall de la conférence de presse de France 2 au théâtre Marigny à Paris, le 18 juin 2019.

Émilie Nougué

Pas toujours facile d'être une femme célèbre sur les réseaux sociaux ! L'animatrice de Ça commence aujourd'hui sur France 2 le sait mieux que quiconque puisque cette semaine, elle a dû à la fois faire face à des remarques sexistes et dénoncer une publicité usurpant son identité.

Mardi 10 septembre 2019, sur Twitter, Faustine Bollaert a partagé une capture d'écran contenant 3 messages qu'elle a reçus d'un téléspectateur. "Bizarre dans votre émission jamais en jupe problème avec votre corps, un sujet d'émission pour vous. L'audience serait meilleure en jupe", peut-on lire dans le premier tandis que le second message indique : "Jamais en jupe, c'est une secte France Télévisions."

Son "coup de gueule" sur Instagram

Dans son 3e message, ce téléspectateur s'attaque encore aux tenues de l'animatrice. "Pas de belles femmes dans votre émission, même vous toujours en pantalon, on paye la redevance pour ça !", écrit-il. Des remarques que l'épouse de Maxime Chattam a préféré prendre à la rigolade, comme en témoignent les émojis qui pleurent de rire qu'elle a utilisés en légende de sa publication.

En revanche, la publicité pour un régime la mettant en scène, et sur laquelle elle est tombée le même jour, ne l'a pas amusée du tout. "Énorme coup de gueule contre ces publicités totalement mensongères qui se multiplient sur les réseaux, a-t-elle indiqué sur Instagram avant de mettre ses fans en garde. Pour toutes celles qui m'interrogent en privé donc : NON : je ne soutiens ou ne fais la promotion d'aucune méthode ou régime miracle. Surtout n'accordez pas votre confiance à ces voyous."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.