Faustine Bollaert aimerait "surprendre Michel Drucker" dans La Boîte à secrets

Faustine Bollaert aimerait "surprendre Michel Drucker" dans La Boîte à secrets
Faustine Bollaert et Michel Drucker pose devant le Petit Palais à Paris, le 29 août 2011.

Vendredi 20 décembre 2019, l'animatrice de France Télévisions a animé un second numéro de son émission La Boîte à secrets. À cette occasion, elle a répondu aux questions de Télé Star et donné le nom des invités qu'elle aimerait recevoir dans le futur.

Alors que les téléspectateurs peuvent la retrouver quotidiennement en début d'après-midi sur France 2 dans Ça commence aujourd'hui, ils ont également eu l'occasion de découvrir Faustine Bollaert en prime-time sur France 3 dans La Boîte à secrets. Dans ce programme, l'animatrice reçoit plusieurs personnalités, évoque avec elles leur passé et leur prépare des surprises, si bien que les larmes sont souvent au rendez-vous.

Ces stars du PAF qu'elle aimerait "déstabiliser"

Si pour le second numéro diffusé le 20 décembre dernier, elle a accueilli Iris Mittenaere, Florent Pagny et Dave, l'épouse de l'écrivain Maxime Chattam pense déjà à ses prochains invités. "Nous tournons deux nouveaux numéros en janvier. Le choix des invités est quasiment bouclé, avec la volonté de mélanger les univers et les générations", a-t-elle confié à Télé Star avant de lever le voile sur l'identité de ceux qu'elle rêverait de recevoir sur son plateau : "J'adorerais déstabiliser Stéphane Bern ou Nikos Aliagas." Selon elle, ces animateurs télé "sont des bêtes médiatiques mais qui se livrent peu". "Ce serait un beau challenge de surprendre Michel Drucker, qui a une relation très paternelle avec moi", a ajouté celle qui a travaillé aux côtés du dinosaure du PAF en 2005 dans Vivement dimanche prochain puis en 2011 dans Faites entrer l'invité.

Reste à savoir si les trois personnalités nommées par la présentatrice de 40 ans accepteront son invitation. Ce qui est certain, c'est que si de son propre aveu, "les débuts (de l'émission) ont été difficiles", désormais "tous les attachés de presse" contactent son équipe "pour que leurs artistes y participent". La raison est simple pour Faustine Bollaert : "Ils ont vu que c'était une belle émission, bienveillante et valorisante si on joue le jeu."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.