Evelyne Thomas harcelée sexuellement : "J'ai eu quelques mains aux fesses"

Evelyne Thomas harcelée sexuellement : "J'ai eu quelques mains aux fesses"
Evelyne Thomas à la soirée de présentation de la prochaine édition du Sidaction au musée du Quai Branly - Jacques Chirac à Paris, le 5 mars 2018.

Le 13 novembre 2019, pour la première fois, l'animatrice a décidé de se confier sur ces gestes déplacés dont elle a été victime de la part de certains hommes.

Dans le 10h/12h de Sud Radio, Evelyne Thomas a été interrogée sur les mouvements #MeToo et #BalanceTonPorc et a été invitée à faire part de ses mauvaises expériences avec les hommes. "Ça vous est arrivé, en télé, d'avoir eu affaire à quelqu'un qui a trouvé que vous étiez une petite brune intéressante ?", lui a-t-on demandé. "Oui, ça m'est arrivé", a répondu celle qui a déjà eu "la tentation d'abandonner" la télévision.

La "peur d'être virée"

"J'ai réagi très mal", a rapporté cette mère célibataire, qui officie sur Chérie 25. "J'ai eu quelques mains aux fesses, j'ai réagi. Par contre je n'ai pas porté plainte", a-t-elle poursuivi. L'animatrice a ensuite expliqué pourquoi de nombreuses femmes n'osaient pas se tourner vers une procédure judiciaire : "Pourquoi on ne parle pas ? Parce qu'on a peur d'être virée et parce qu'on va passer pour une emmerdeuse, voilà, il faut dire les choses telles qu'elles sont."

Evelyne Thomas note cependant que les mentalités commencent à évoluer et que certaines femmes n'hésitent pas à s'exprimer, même si d'autres, encore, ont peur de l'étiquette de "femme battue" qu'on leur collera sur le dos. "Je pense aussi aux violences conjugales ça commence à sortir, vous avez vu Clémentine Célarié qui en a parlé, Sandrine Bonnaire...", a-t-elle rappelé avant de souligner : "Ça on n'ose pas en parler parce que, en parler ça veut dire 'Ah t'es une femme battue, tu l'as bien voulu tu l'as bien cherché.'"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.