Eva Longoria : comment elle a "failli mourir sur la Croisette"

Eva Longoria : comment elle a "failli mourir sur la Croisette"
Eva Longoria lors de la 31e cérémonie des Annual Producers Guild Awards, au Hollywood Palladium de Los Angeles, le 18 janvier 2020.

Passage obligé des égéries de la marque L'Oréal, le Festival de Cannes a reçu en 2019 la visite d'Eva Longoria. Un moment sur la Croisette dont se souviendra longtemps la star de "Desperate Housewives", qui a bien failli ne pas pouvoir participer à la montée des marches, victime d'un inquiétant incident.

Eva Longoria n'oubliera jamais sa dernière venue sur la Croisette. S'étant rendue sur place pour la montée des marches du Festival de Cannes 2019, ainsi que pour y tourner son tout premier spot publicitaire pour la marque L'Oréal, la star a dû faire face à un improbable problème de santé. Opérée en urgence, la belle américaine a raconté dans les colonnes du numéro de Gala, paru le 6 août 2020, comment elle a "failli mourrir sur la Croisette".

Pour l'ex de Tony Parker, tout a commencé lorsqu'elle a posé le pied hors de l'avion. "Juste après l'atterrissage, je suis allée faire un footing. Vers 18 heures, j'ai commencé à ne pas me sentir bien. Je me suis reposée, puis j'ai mangé, mais j'avais vraiment mal à l'estomac. J'ai cru que je faisais une simple intoxication alimentaire. Dans la nuit, vers 3 heures du matin, j'ai demandé à mon garde du corps de me conduire aux urgences de l'hôpital. C'était une crise d'appendicite. Après l'opération, ils m'ont dit que je devais rester trois jours à l'hôpital. Mais il en était hors de question", a-t-elle confié à nos confrères.

"Je me suis effondrée"

Déterminée à monter les marches du Palais des Festivals coûte que coûte, Eva Longoria a donc fait le nécessaire pour quitter l'établissement hospitalier : "L'hôpital m'a demandé de signer une décharge et d'engager pendant quelques jours une infirmière. (...) Lorsque j'étais à l'Hôtel Martinez, j'étais sous perfusion et je prenais des antibiotiques. Malgré les douleurs et mon état de santé, je ne voulais pas annuler ma montée des marches donc j'y suis allée, sans rien montrer. Mais juste après, je me suis effondrée."

Et son tournage prévu dans tout ça ? Là encore, la star est allée au bout de ses limites pour tenir ses engagements : "Le lendemain, j'ai quand même tourné la publicité, puis j'ai passé les deux semaines suivantes clouée au lit pour récupérer. Ce n'était vraiment pas intelligent d'avoir agi ainsi, mais j'étais satisfaite d'avoir pu honorer mes engagements. L'année prochaine, j'espère que le Festival de Cannes sera plus tranquille pour moi."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.