Enrico Macias sur son hospitalisation : "J'aurais pu finir paralysé"

Enrico Macias sur son hospitalisation : "J'aurais pu finir paralysé"
Enrico Macias en concert à Nice dans le cadre de la 10e édition de Au Soleil des deux rives, le 22 septembre 2019.

Dans une interview accordée au média belge Le Soir et parue le 23 septembre 2020, Enrico Macias s'est exprimé pour la première fois sur les circonstances et les conséquences de sa lourde chute survenue en mai dernier.

Ces derniers mois ont été très difficiles pour Enrico Macias. Juste après avoir contracté le coronavirus, après le confinement, il a été hospitalisé à la suite d'une chute survenue à Paris. "J'ai commencé à sortir de chez moi, heureux de revivre enfin, de retrouver ce Paris qui m'a pris dans ses bras", a raconté le chanteur de 82 ans au Soir avant d'expliquer : "J'ai raté une marche sur un trottoir. Je suis tombé lourdement et je me suis cassé le col du fémur."

Des "moments de forte déprime" durant son hospitalisation

Opéré "le soir même", Gaston Ghrenassia de son vrai nom a "ensuite passé deux mois dans une chambre d'hôpital". Cet enfermement consécutif au confinement a été difficile à vivre : "Je dormais beaucoup, mais mal, car on me réveillait tôt le matin pour les soins. J'étais tellement épuisé que je n'arrivais même pas à regarder la télévision. Pour être sincère, j'ai également connu des moments de forte déprime." Cette chute aurait cependant pu avoir des conséquences beaucoup plus graves. "J'en suis parfaitement conscient et je remercie la providence. J'aurais pu finir paralysé ou même disparaître", a-t-il indiqué.

Enrico Macias s'est également exprimé sur son état lorsqu'il était atteint du coronavirus. "Je n'ai pas eu de fièvre, je ne toussais pas mais j'ai eu des douleurs abdominales terribles", a-t-il fait savoir, précisant que la maladie l'avait aussi fatigué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.