Elton John évoque son cancer de la prostate : "J'ai choisi la chirurgie"

Elton John évoque son cancer de la prostate : "J'ai choisi la chirurgie"
Elton John au photocall du film Rocketman lors du 72e Festival de Cannes, le 16 mai 2019.

Dans son autobiographie, intitulée tout simplement "Me" et parue le 17 octobre 2019, le chanteur britannique revient sur son cancer de la prostate, pour lequel il a été opéré en 2017.

Elton John n'a pas la langue dans sa poche. Il l'a déjà prouvé en interview, et c'est désormais dans son autobiographie, "Me", qu'il évoque sans détour sa carrière et révèle des détails croustillants de la vie des personnalités qu'il a eu la chance de côtoyer, à l'instar de son amie Lady Diana. Mais l'artiste ne manque pas non plus d'aborder des thèmes plus difficiles, comme son rapport à la maladie.

"Si j'avais eu une autre constitution, les drogues m'auraient tué"

Grâce à Paris Match, qui a publié le 15 octobre dernier des extraits de "Me", on apprend ainsi qu'Elton John a abordé plutôt sereinement son cancer de la prostate. "C'est un cancer extrêmement courant, ils l'ont dépisté très tôt, et j'ai la chance d'avoir un organisme qui se remet très bien de la maladie", explique-t-il. Et de continuer : "Je suis comme ça : si j'avais eu une autre constitution, les drogues m'auraient tué depuis des décennies. L'oncologue m'a donné deux options. On pouvait opérer pour me retirer la prostate. Ou alors j'entrais dans une série de séances de radiothérapie et de chimiothérapie (...)."

L'interprète de Can You Feel the Love Tonight prend alors aussitôt sa décision : "J'ai choisi la chirurgie, sans hésiter.Beaucoup d'hommes la refusent parce que c'est une intervention majeure, qu'on n'a plus aucune activité sexuelle pendant au moins un an et qu'on ne contrôle plus très bien sa vessie quelque temps." Et pour cause, il pense en priorité à sa famille : "Ce sont les enfants qui ont pris la décision à ma place. Je n'aimais pas l'idée d'un cancer suspendu au-dessus de ma tête, de notre tête, pendant des années."

Et de conclure : "Je me suis fait opérer à Los Angeles en 2017, ce fut rapide et discret. L'intervention s'est parfaitement déroulée."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.